Avoirs dé­te­nus à l’étran­ger

RF Conseil - - Actualités -

De­puis 2013, les contri­buables pos­sé­dant des comptes ban­caires et contrats de ca­pi­ta­li­sa­tion à l’étran­ger non dé­cla­rés peuvent ré­gu­la­ri­ser leur si­tua­tion, moyen­nant des pé­na­li­tés adou­cies, au­près d’un ser­vice tem­po­raire dé­dié ap­pe­lé « Ser­vice de Trai­te­ments des Dé­cla­ra­tions Rec­ti­fi­ca­tives » (STDR). Ce ser­vice va fer­mer à la fin de cette an­née. Ceux qui sou­haitent se mettre en règle en li­mi­tant le mon­tant des sanc­tions n’ont plus que quelques se­maines pour agir. Jus­qu’au 31 dé­cembre 2017, seuls les dos­siers com­plets com­pre­nant les dé­cla­ra­tions rec­ti­fi­ca­tives et les paie­ments cor­res­pon­dants se­ront en­core ac­cep­tés et bé­né­fi­cie­ront des mo­da­li­tés de ré­gu­la­ri­sa­tion dé­ro­ga­toires. Il en se­ra de même pour les dos­siers dé­po­sés avant le 1er jan­vier 2018 et non en­core trai­tés par le STDR. En re­vanche, les dé­cla­ra­tions rec­ti­fi­ca­tives dé­po­sées à par­tir du 1er jan­vier 2018 ne don­ne­ront pas lieu à une re­mise de pé­na­li­tés. Com­mu­ni­qué de presse n° 73 du Mi­nistre de l’ac­tion et des Comptes Pu­blics du 15 sep­tembre 2017

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.