Pu­bli­ca­tion en ligne d’avis de con­som­ma­teurs : être prêt pour 2018

RF Conseil - - Actualités -

Sous peine d’une amende ad­mi­nis­tra­tive, les en­tre­prises qui dif­fusent des avis de con­som­ma­teurs sur leur site In­ter­net ont jus­qu’au 1er jan­vier 2018 pour s’adap­ter à une nou­velle ré­gle­men­ta­tion qui vient d’être dé­taillée. À cette date, elles de­vront avoir in­sé­ré sur leur site de nou­velles in­for­ma­tions obli­ga­toires. Ob­jec­tif : four­nir aux uti­li­sa­teurs une in­for­ma­tion loyale, claire et trans­pa­rente sur les mo­da­li­tés de pu­bli­ca­tion et de trai­te­ment de ces avis. Par­mi ces obli­ga­tions, l’en­tre­prise de­vra no­tam­ment avoir pré­vu une fonc­tion­na­li­té gra­tuite qui per­met aux res­pon­sables des pro­duits ou des ser­vices fai­sant l’ob­jet d’un avis de lui si­gna­ler un doute sur l’au­then­ti­ci­té de cet avis. Par ailleurs, l’en­tre­prise de­vra pré­ci­ser si les avis pu­bliés font l’ob­jet d’un contrôle et dans quelles condi­tions. Si elle re­fuse de pu­blier l’avis du consom­ma­teur, elle de­vra lui in­di­quer pour­quoi.

Loi 2016-1321 du 7 oc­tobre 2016, art. 52 ; dé­cret 2017-1436 du 29 sep­tembre 2017, JO du 5 oc­tobre

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.