Le back­flip

Ride It - - Pilot Age -

Nous y voi­là, le back­flip ! C’est la fi­gure phare du moun­tain­bike free­style, celle qui im­pres­sionne tou­jours au­tant les foules. Je me sou­viens d’une phrase de Ch­ris­to­pher Hat­ton qui di­sait que faire le back­flip c’était la fi­gure qui fai­sait la dif­fé­rence entre un en­fant et un adulte. Cette phrase, je m’en suis sou­ve­nu jus­qu’au jour où j’ai po­sé mon pre­mier flip ; et ce jour fut tardif ! En ef­fet, j’ai ap­pris à mettre la tête à l’en­vers il y a moins de deux ans alors que je roule en dirt de­puis presque dix ans… J’avais un vé­ri­table blo­cage, même sur air­baig ou autre bac à mousse, il m’était im­pos­sible de le lan­cer. Ré­pu­tée plus ef­frayante que tech­nique, cette fi­gure de­mande d’avoir le coeur bien ac­cro­ché et après il n’y a plus qu’à fran­chir le cap. Pour l’ap­prendre, rien de mieux qu’un bac à mousse pour y al­ler pro­gres­si­ve­ment, en at­ter­ris­sant sur le dos dans un pre­mier temps, avant de ti­rer plus fort pour com­plé­ter la ro­ta­tion. Une fois pas­sé, le back­flip de­mande en­core du tra­vail pour ar­ri­ver à le gé­rer en fonc­tion de la lon­gueur, hau­teur du jump, s’il est en step up ou step down, etc.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.