Fox, Öh­lins, et bien d’autres

Ride It - - Sommaire -

Il y a moins d'un an, Öh­lins pré­sen­tait la RXF34. Au­jourd'hui la marque sué­doise passe la vi­tesse su­pé­rieure avec celle qui va faire par­ler d'elle en en­du­ro : la RXF36 (pour plon­geurs en ø36 mm).

Au me­nu, entre 2,080 kg et 2,150 kg (se­lon la ver­sion) de tubes et d'hy­drau­lique qui pré­sentent la même tech­no­lo­gie que sa pe­tite soeur. Öh­lins a donc re­pro­duit son prin­cipe des trois chambres d'air, comme chez DVO, avec une chambre po­si­tive, une né­ga­tive et une troi­sième qui va per­mettre d'ajus­ter la fin de course. Cette der­nière est évi­dem­ment ré­glable via une pompe haute pres­sion que l'on fixe­ra sur la valve lo­gée en bas du four­reau droit ( l'hy­drau­lique est à gauche sur l'Öh­lins). Le prin­cipe est exac­te­ment le même que le To­ken ou cales que l'on trouve chez Ro­ckS­hox et Fox, sauf qu'ici c'est de l'air. Au­tre­ment, la fourche conserve éga­le­ment l'ajus­te­ment ex­terne de la dé­tente basse vi­tesse, et des com­pres­sions basse et haute vi­tesses. Le châs­sis quant à lui re­prend le prin­cipe dé­jà vu sur la RXF34 du té/pi­vot d'une seule pièce for­gée qui est la pièce maî­tresse de la ri­gi­di­té du pro­duit. Quand on sait que Öh­lins an­non­çait une ri­gi­di­té égale si­non su­pé­rieure à une Fox 36 avec sa RXF34 en plon­geurs de ø34 mm, on se dit qu'avec des ø36 mm, ça de­vrait être du cos­taud (peut-être même trop…). En tout cas, le châs­sis per­met de mon­ter des roues de 29”, et 27.5”+. No­tez qu'en fonc­tion de la géo­mé­trie du vé­lo, une roue en 27.5 pour­ra éga­le­ment trou­ver place. Dans tous les cas, les moyeux de­vront être au for­mat Boost 110. La fourche se­ra pro­po­sée en 120, 140, 150 et 160 mm de dé­bat­te­ment, le tout en off­set de 51 mm. En­fin ne soyez pas sur­pris de la voir sur le fu­tur Spe­cia­li­zed En­du­ro, l'Amé­ri­cain a noué de fortes re­la­tions avec le Sué­dois de­puis des an­nées, mais c'est sur­tout dans les ma­ga­sins que vous pour­rez l'ac­qué­rir contre la somme de 1 349 €. Comme sa pe­tite soeur la RXF34, mais aus­si comme la Fox 36 Float Fac­to­ry CTD (en­fin, en se ba­sant sur son prix of­fi­ciel).

En 2016, Fox re­vient sur ce mar­ché im­por­tant avec les Trans­fer, une gamme de tiges de selle té­les­co­piques plus en adé­qua­tion avec les at­tentes des vé­té­tistes. Fia­bi­li­té, fa­ci­li­té de mise en oeuvre, un dé­bat­te­ment ré­glable de ma­nière conti­nue (la Doss pro­po­sait trois po­si­tions), trois offres de courses (100, 125 ou 150 mm) et pour l'ins­tant deux dia­mètres dis­po­nibles : 30,9 et 31,6 mm. Clas­sique ? At­ten­dez. Fox pro­pose la Trans­fer en câble in­terne, ou ex­terne, se­lon votre cadre. La Trans­fer est ac­ti­vée par deux types de com­mandes très com­pactes et douces à mettre en ac­tion. La pre­mière se place soit sous forme de gâ­chette en lieu et place de la com­mande du dé­railleur avant (dans le cas d'un mon­tage de trans­mis­sion 1x), soit plus clas­sique en ver­ti­cal, si vous dis­po­sez d'une com­mande de chan­ge­ment de pla­teau. D'un point de vue mon­tage, la Trans­fer joue la carte de la fa­ci­li­té. Pour ce­la, le câble se connecte au ni­veau de la tige de selle pour se fixer sur la ma­nette (comme la nouvelle Bon­tra­ger). Pour faire simple, il suf­fit de mettre l'er­go du câble dans la gorge pré­vue à cet En 2012, Fox lan­çait sa tige de selle té­les­co­pique, la Doss. Un lan­ce­ment pré­ci­pi­té qui n'était pas à la hau­teur des ca­dors de l'époque. Mais voi­là la Trans­fer, et cette fois, Fox n’a pas fait d’er­reur !

ef­fet au pied de la tige de selle (en ver­sion câble in­terne), de pas­ser la gaine, et de ré­cu­pé­rer tout ça au ni­veau de la ma­nette. Tout se po­si­tionne sans trop ré­flé­chir et il ne reste plus qu'à cou­per le câble/gaine à di­men­sion. Fin du fin, dans la ma­nette est pré­vu un pe­tit lo­ge­ment pour que le bout de câble ne gêne pas. Tech­ni­que­ment, la Trans­fer n'est pas avare de tech­no­lo­gies et la flui­di­té de fonc­tion­ne­ment tout au long de notre test nous en a prou­vé l'uti­li­té. Ici, elle uti­lise un com­bi­né gaz/huile quand la plu­part des marques joue sur un vo­lume d'air que vous dé­fi­nis­sez et de l'huile. Là, tout est fait en usine avec de l'azote sous pres­sion (comme dans les amor­tis­seurs). Vous al­lez me dire : « oui mais dans ce cas comment peut-on ré­gler la vi­tesse de re­mon­tée de la selle ? » Jus­te­ment, sur le pa­pier, elle est dé­fi­nie par Fox, mais en fonc­tion du ré­glage de la ten­sion du câble (sur la com­mande), elle re­mon­tra plus ou moins vite. Et vu la sou­plesse de mise en ac­tion à la com­mande, cette ma­ni­pu­la­tion est vrai­ment ai­sée. Ce­pen­dant, la ma­nette n'est pas la seule à ai­der le tra­vail. Fox a ef­fec­ti­ve­ment choi­si d'uti­li­ser un pis­ton d'un grand dia­mètre as­so­cié à sa fa­meuse Spool Valve. Re­te­nez que la valve va ou­vrir plus ou moins les trous de cir­cu­la­tion de l'huile en fonc­tion de votre ac­tion sur la ma­nette. Et ni­veau prix ? Il dé­pend se­lon le ni­veau de gamme de la Trans­fer. En ef­fet, en plus du type de pas­sage de câble (in­terne/ex­terne), dia­mètres et dé­bat­te­ment, la Trans­fer est pro­po­sée en ver­sion Fac­to­ry (448 € avec la com­mande au gui­don) ou Per­for­mance (398 € avec la com­mande au gui­don). La Fac­to­ry dis­pose du fa­meux trai­te­ment Ka­shi­ma de son plon­geur, dont l'uti­li­té n'est fran­che­ment pas in­té­res­sante. Au­tant vous dire que même si nous avons pu tes­ter la Fac­to­ry, la Per­for­mance (ano­di­sa­tion noire du plon­geur) semble être une meilleure op­por­tu­ni­té. A com­pa­rer avec ses concur­rentes, Fox a fait un gros ef­fort de pla­ce­ment de prix puis­qu'elle est moins chère qu'une Ro­ckS­hox Re­verb, qui a un avan­tage de plus quand même : sa mise en ac­tion hy­drau­lique. Elle se place en concur­rence di­recte avec le prix des KS Lev et autres Race Face. Et son poids ? La com­mande de type shif­ter pèse 28 g, la ver­sion clas­sique af­fiche elle 16 g. La tige de selle en ver­sion Fac­to­ry, 125mm, ø31,6 mm est pe­sée 541 g sur notre ba­lance. Il fau­dra ajou­ter le poids de la gaine et du câble. Dans ce cas, on est sur une base de 625 g, dans la moyenne du mar­ché. Sur le ter­rain, la pre­mière chose à noter c'est que son corps de 220 mm per­met de mon­ter la tige de selle même sur des pe­tits cadres ou des cadres qui im­posent un faible en­fon­ce­ment de la tige, sur­tout avec 125 mm de course (400 mm hors tout). Après, comme nous l'avons dé­jà dit, l'er­go­no­mie et la mise en ac­tion de la tige de selle sont par­faites. La com­mande shif­ter est ri­gide tout comme son point de pi­vot bien di­men­sion­né, et qui n'a pas pris de jeu, ce qui per­met une mise en ac­tion im­mé­diate de la Trans­fer. D'au­tant qu'il n'est pas be­soin de beau­coup agir des­sus pour ob­te­nir un af­fais­se­ment de la selle. On est d'ailleurs as­sez proche de la mise en ac­tion hy­drau­lique de la Re­verb, en tout cas, tant que la gaine et le câble res­te­ront propres. Il est alors fa­ci­le­ment pos­sible de trou­ver la hau­teur idéale de la selle en fonc­tion du ter­rain ren­con­tré, et le re­tour en place n'est ja­mais vé­cu comme agressif. Au ni­veau du “jeu de fonc­tion­ne­ment”, la Trans­fer n'en est pas exemp­tée, mais n'est heu­reu­se­ment pas au ni­veau de cer­taines de ses concur­rentes. Pour la du­rée de notre test, trop courte pour ju­ger de la fia­bi­li­té, il ne s'est pas am­pli­fié, ce qui est bon signe. Avec cette nouvelle Trans­fer, Fox a ap­pris des er­reurs pas­sées au point de pro­po­ser un pro­duit bien né, bien pla­cé en prix dans sa ver­sion per­for­mance, et dont le fonc­tion­ne­ment et la mise en place ra­vi­ront les amou­reux du beau ma­té­riel.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.