HxR Ea­sy­shift

Après plu­sieurs an­nées de pro­to­ty­page, le pé­da­lier HxR Ea­sy­shift est en­fin dis­po­nible. Al­ter­na­tive aux sys­tèmes clas­siques Shi­ma­no ou Sram, ce pé­da­lier in­tègre une roue libre qui per­met de chan­ger de vi­tesse à tout mo­ment ! Pour quoi faire me di­rez-vous ?

Ride It - - Sommaire - Texte et pho­tos : Tom Za­ni­ro­li

L’idée du pé­da­lier HxR Ea­sy­shift est simple. Il s’agit de sup­pri­mer la roue libre du moyeu ar­rière, pour la faire pas­ser au ni­veau du pé­da­lier. Ce der­nier re­çoit à la place un corps de cas­sette fixe. Ain­si, tant que vous rou­lez, la chaîne est en mou­ve­ment per­pé­tuel. Vous pou­vez dès lors pas­ser vos rap­ports quand bon vous semble, que vos jambes tournent ou pas. Tout l’in­té­rêt du pro­duit est là. En plus de four­nir des pas­sages de rap­ports plus doux, vous pour­rez au be­soin vous sor­tir d’une mau­vaise passe. Nous nous sommes tous re­trou­vés blo­qués face à un coup de cul mons­trueux, sans avoir suf­fi­sam­ment an­ti­ci­pé nos chan­ge­ments de rap­ports pour pou­voir af­fron­ter cette dif­fi­cul­té sur le vé­lo. Dans un même ordre d’idée, les com­pé­ti­teurs en­du­ro pour­ront an­ti­ci­per une re­lance en tom­bant quelques rap­ports en plein vi­rage ou dans une por­tion tech­nique, pour pou­voir en­voyer les watts dès que la trace le per­met. Avant de vous li­vrer nos res­sen­tis, on vous pro­pose un tour d’ho­ri­zon de ce sys­tème pas comme les autres.

Le pé­da­lier, la roue libre et le boî­tier

C’est le coeur du sys­tème. Le pé­da­lier en alu­mi­nium dis­pose d’un axe de ø 30 mm. Il est li­vré avec un boî­tier de pé­da­lier BSA 30 et son ou­til d’ins­tal­la­tion. Dans la boîte, on re­trouve éga­le­ment des adap­ta­teurs pour les boî­tiers PF30 et BB92. La ma­ni­velle droite est do­tée de crans où vient se lo­ger la fa­meuse roue libre Ea­sy­shift. Cette der­nière fait éga­le­ment of­fice d’étoile. Elle est au stan­dard 94 BDC et ac­cepte les cou­ronnes de type

Nar­row Wide et X-Sync. C’est le ser­rage du pé­da­lier qui va per­mettre de main­te­nir l’en­semble. Le pro­duit est four­ni avec de mul­tiples cales mi­cro­mé­triques pour ajus­ter le mon­tage et la ten­sion dans le pé­da­lier pour gé­rer la force né­ces­saire au ré­tro­pé­da­lage. Pour des rai­sons de sé­cu­ri­té, dues à l’usage d’un corps de cas­sette fixe qui en­traîne la roue, et donc la chaîne en per­ma­nence, il est im­pé­ra­tif d’uti­li­ser un guide-chaîne haut et un sa­bot. Ce­la per­met en plus de bé­né­fi­cier de la ga­ran­tie HxR. Le pack de base qui com­prend le pé­da­lier, la roue libre et le boî­tier de pé­da­lier s’échange contre 449 € pour un poids avec cou­ronne HxR 32 dents de 941 grammes.

Le moyeu ar­rière

Comme un moyeu de vé­lo de piste à pi­gnon fixe, le moyeu HxR dis­pose d’un corps de cas­sette fixe. Il est in­dis­pen­sable pour pro­fi­ter du pé­da­lier Ea­sy­shift. Dis­po­sant de 32 trous, il est taillé dans un bloc d’alu­mi­nium 7075. Le corps est évi­dé pour ga­gner quelques grammes. Il est dis­po­nible en trois lar­geurs d’en­traxes (135x9 mm, 135x12 mm et 142x12 mm), en ver­sion Sram XD (280 g) ou Shi­ma­no (295 g) contre 269 €. Grâce à un kit de conver­sion, li­vré à l’achat, il peut tout à fait re­ve­nir sur un mé­ca­nisme clas­sique. Le moyeu HxR est éga­le­ment dis­po­nible dans une ver­sion avant (167 g) en en­traxe 100x15 mm à 149 €.

L’ins­tal­la­tion

À l’ou­ver­ture de la boîte, on est agréa­ble­ment sur­pris. Le pro­duit est fran­che­ment bien fi­ni. On a plai­sir à voir qu’il est en plus li­vré avec un kit de pro­tec­tion de ma­ni­velles Clear Pro­tect et un lu­bri­fiant spé­ci­fique à base de cire Squirt. Pas de prise de tête à l’ins­tal­la­tion, c’est très simple. On s’aide du sché­ma pré­sent sur le site In­ter­net de la marque. On ins­talle le boî­tier BSA 30 grâce à l’adap­ta­teur four­ni, on glisse la ma­ni­velle droite et son axe, on serre le tout via la ma­ni­velle gauche, un jeu d’en­fant. On peut, au be­soin, dé­mon­ter le pé­da­lier avec une clé BTR 10 pour ajus­ter la po­si­tion de la cou­ronne et la ligne de chaîne. Face à l’ab­sence de plot ISCG sur notre mon­ture, on fait ap­pel à un guide-chaîne Direct Mount Type D de chez MRP pour main­te­nir cette der­nière en place. Con­crè­te­ment, ce­la com­plique un peu l’ali­gne­ment. Le sys­tème a ten­dance à ame­ner la chaîne un peu plus sur l'ex­té­rieur, gé­né­rant un croi­se­ment im­por­tant lorsque l'on monte sur le plus grand pi­gnon. Le sys­tème reste néan­moins par­fai­te­ment fonc­tion­nel. À choi­sir, on pri­vi­lé­gie­ra un mon­tage avec guide ISCG, comme le sug­gère HxR.

Nos im­pres­sions

Il nous tar­dait d’es­sayer cette nouvelle op­tion dans le monde des trans­mis­sions. Force est de consta­ter que Romain Ol­mos, via sa so­cié­té HxR, réus­sit le pa­ri de sor­tir un pro­duit fiable et par­fai­te­ment abou­ti. Plus que du bri­co­lage de pas­sion­nés, le pé­da­lier Ea­sy­shift est is­su d’un long tra­vail de dé­ve­lop­pe­ment et à l’usage, il n’y a rien à re­dire. Les chan­ge­ments de vi­tesse se font en dou­ceur et sans bruit. La trans­mis­sion fonc­tionne à la per­fec­tion. À l’ex­cep­tion d’une chaîne qui tourne en per­ma­nence, dif­fi­cile, au pre­mier abord, de faire la dif­fé­rence avec un sys­tème clas­sique. Le moyeu comme la roue libre dis­posent d’un lé­ger jeu de fonc­tion­ne­ment tout à fait nor­mal. Il ne gène en rien et on ne le sent pas à l’usage. On a éga­le­ment très vite com­pris l’obli­ga­tion de rou­ler avec un guide-chaîne. Lors de notre pre­mière sor­tie, on a bien failli frô­ler la cor­rec­tion­nelle. Un saut de chaîne au ni­veau de la cou­ronne a vu cette der­nière al­ler s’en­rou­ler au­tour de la cas­sette et en­traî­ner un blo­cage de la roue ar­rière. C’était moins une ! Une fois notre guide-chaîne par­fai­te­ment ajus­té, nous n’avons plus ja­mais eu de sou­cis. Le Ea­sy­shift de­mande néan­moins plu­sieurs sor­ties d’adap­ta­tion pour par­fai­te­ment as­si­mi­ler le fonc­tion­ne­ment et ti­rer par­tie de ses pos­si­bi­li­tés face aux pièges du ter­rain. Dif­fi­cile d’ou­blier les ha­bi­tudes d’un sys­tème clas­sique que l’on uti­lise de­puis tou­jours. C’est dans les cu­vettes face à un rai­dard que le Ea­sy­shift s’est ré­vé­lé le plus ef­fi­cace. Une fois le bon nombre de rap­port à pas­ser as­si­mi­lé, pour ne pas se re­trou­ver à mou­li­ner dans la se­moule, on at­taque les dif­fi­cul­tés sans se po­ser de ques­tion après avoir fait cla­quer deux fois le shif­ter en amont du piège. Il en va de même sur les ré­ac­cé­lé­ra­tions. On an­ti­cipe le pé­da­lage dans le vi­rage ou la por­tion cas­sante pré­cé­dente. Un élé­ment in­té­res­sant pour les com­pé­ti­teurs en­du­ro. En terme d’usure, Romain Ol­mos nous as­sure qu’elle est équi­va­lente à une trans­mis­sion clas­sique, voire fait même un peu mieux car ti­rant moins sur les pi­gnons de la cas­sette. De notre point de vue, face à un prix re­la­ti­ve­ment éle­vé si on compte le kit pé­da­lier, le guide-chaîne, le moyeu ar­rière et un rayon­nage de roue, le HxR Ea­sy­shift est à consi­dé­rer avant tout au mo­ment du mon­tage d’une nouvelle mon­ture. Romain pro­pose d’ailleurs un kit com­plet à 995 €. Vous avez ce­pen­dant le droit de vous faire plai­sir et de consi­dé­rer cette trans­mis­sion comme une belle op­tion pour votre ac­tuel des­trier. Sans être une ré­vo­lu­tion, le HxR Ea­sy­shift pro­pose un fonc­tion­ne­ment sans ac­croc qui fa­ci­lite la vie des vé­té­tistes sur de nom­breux ter­rains exi­geants.

Pla­cée dans l’étoile du pé­da­lier, cette roue libre est le coeur du sys­tème Ea­sy­shift.

Le moyeu ar­rière re­çoit un corps de cas­sette fixe. Les rôles sont in­ver­sés.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.