Le Nose Turn

Ride It - - Test it -

Etape 1 : la tra­jec­toire

La tra­jec­toire est pri­mor­diale dans ce mou­ve­ment. Je dé­bute le plus large pos­sible avec une vi­tesse adap­tée pour en­suite re­pi­quer à la corde. C’est ici que le mou­ve­ment dé­bute.

Etape 3 : le frei­nage

Le frei­nage doit être contrô­lé. Un beau Nose turn doit se faire avec un vé­lo qui conti­nue d’avan­cer. Le plus fa­cile pour ap­prendre est de trou­ver un vi­rage ré­gu­lier en des­cente. Es­sayez d’en­ga­ger de plus en plus votre corps vers l’avant pour faire mon­ter la roue ar­rière. Pour plus de style, vous pou­vez ra­me­ner les ge­noux vers la poi­trine pour aug­men­ter l’am­pli­tude de la roue ar­rière. Si l’épingle est très ser­rée, dans ce cas-là il vous fau­dra presque stop­per le vé­lo. Adap­tez votre frei­nage en fonc­tion de votre vi­tesse. Le fait de tour­ner le gui­don au mo­ment du frei­nage vous fe­ra dé­ca­ler la roue ar­rière tout seul.

Etape 2 : le stop­pie (voir tuto stop­pies)

Le stop­pie se dé­clenche au mo­ment du vi­rage. Le poids est sur l’avant pour gar­der un maxi­mum de grip sur la roue. Le re­gard et les épaules sont tour­nés vers la sor­tie du vi­rage. Ce sont eux qui vont gui­der le vé­lo, ac­com­pa­gnés d’une lé­gère ro­ta­tion du bas­sin.

Etape 4 : la sor­tie

Mon re­gard porte loin. Le vé­lo est dans l’axe. J’amor­tis la re­tom­bée de la roue ar­rière. Je lâche les freins et je pé­dale vers le pro­chain obs­tacle.

Pour le nose turn, adap­tez votre frei­nage en fonc­tion de votre vi­tesse.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.