Sa­lut Dan­ny ! Où as-tu tour­né Wee Day Out ? Dan­ny MacAs­kill :

Ride It - - News -

En fait on a fil­mé un peu par­tout en Ecosse. En­core, vous al­lez me dire ! Je sa­vais que le ri­ding de cette vi­déo al­lait être très tech­nique. Dans ces condi­tions, trou­ver le spot par­fait al­lait prendre énor­mé­ment de temps. On a donc dé­ci­dé que le plus simple se­rait de faire ce­la “au pied de la mai­son”, afin d'avoir un maxi­mum de temps de tour­nage. de re­cherche des spots de tour­nage, puis on a pour­sui­vi en creu­sant et en construi­sant des mo­dules pour le film. Le choix d’un lieu par rap­port à un autre nous a pris pas mal de temps. On a fil­mé pen­dant l'été. Pour une fois, ce n'est pas moi qui ai fait le job d'ex­plo­ra­tion. J'ai confié cette tâche à mon bon pote Nash, car j'étais vrai­ment très pris par d'autres pro­jets. que tout le monde a un jour eu la mau­vaise ex­pé­rience de tra­ver­ser une bonne grosse flaque et de se rendre compte une fois au mi­lieu qu'elle était plus pro­fonde que ce qu'on ima­gi­nait. C'est à par­tir de ce­la que l'idée a mû­ri et que je me suis de­man­dé si je pour­rais tra­ver­ser une mare ou une ri­vière dont la pro­fon­deur se­rait su­pé­rieure à ma taille. On a donc creu­sé un trou pour faire un fos­sé, jusque-là rien de bien com­pli­qué. J'ai les­té mon vé­lo avec 25 ki­los de sable, j'ai mis des poids dans mon sac à dos et rem­pli mes pneus d'eau afin d'être suf­fi­sam­ment lourd pour avoir de la mo­tri­ci­té au fond de la mare. La scène a été ex­trê­me­ment dif­fi­cile à réa­li­ser, en plus l'eau était froide à en ge­ler ! Mal­gré ce­la, on s'est vrai­ment amu­sés à la réa­li­ser et ça ap­porte une touche d'hu­mour à la vi­déo. J'es­père que les gens pour­ront fa­ci­le­ment s'y iden­ti­fier.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.