Test it

Ber­ga­mont Kiez Dirt

Ride It - - Sommaire - Texte : Tom Za­ni­ro­li - Pho­tos : Tom Za­ni­ro­li & Ni­co­las Le Car­ré

Des hi­vers ru­gueux du Nord de l’Al­le­magne aux sols en­nei­gés de Stras­bourg, le Kiez s’adapte et dé­barque dans le han­gar du Stride. Le temps de dé­bal­ler la bête de sa housse de trans­port et nous voi­là par­tis à l’as­saut du spot. L’am­biance bois du Stride donne un pe­tit cô­té cha­leu­reux. Une fois pas­sée la porte d’ac­cès aux mo­dules, re­tour à la réa­li­té du mois de jan­vier et ses tem­pé­ra­tures froides. Im­pos­sible en ef­fet de chauf­fer une sur­face aus­si grande que l’an­cienne gare de fret SNCF où le spot est construit. On sort l’écharpe, et c’est par­ti pour l’échauf­fe­ment. Sur l’en­ro­bé de la pumptrack, on suit les lignes pour se

Après l’en­du­ro, l’En­core, qui nous avait bien sur­pris, avec ce Kiez, Ber­ga­mont montre qu’il est aus­si ca­pable de pro­po­ser un vé­lo à tout faire, sans gros dé­fauts !

fa­mi­lia­ri­ser avec l’ou­vrage de Bike So­lu­tions. Trois lignes sont pos­sibles. On dé­marre par la pe­tite bleue pour se chauf­fer. Le flow est là et les vi­rages s’en­chaînent. On boucle quelques tours et dé­jà le pal­pi­tant s’af­fole. Le Ber­ga­mont se montre fa­cile à prendre à main. On force un peu pour l’em­me­ner, mais une fois lan­cé on pro­fite des com­pres­sions de la pump pour prendre de la vi­tesse. À la sor­tie de la chauf­feuse, nous voi­là par­tis sur la ligne bleue in­ter­mé­diaire. Les bosses gros­sissent lé­gè­re­ment et on pro­fite d’un en­chaî­ne­ment de vi­rages bien re­le­vés pour en­voyer la sauce. Le Kiez est stable et to­lé­rant. Il par­donne les pe­tites er­reurs et com­ble­ra les dé­bu­tants. On sort à Mach 2 de cette sé­rie pour une longue ligne droite. On passe en

ca­bré-en­rou­lé ou en jump et là en­core le Ber­ga­mont s’en sort. En cas de lou­pé, il offre un mi­ni­mum de confort et per­met d’évi­ter de se faire se­couer sur les ré­cep­tions. Un must au mo­ment de s’at­ta­quer à la plus grosse ligne de la pumptrack. Les lignes de gui­dage passent au rouge, les vi­rages et les bosses s’élèvent, c’est le mo­ment d’en­voyer. Col­lé au fond du pre­mier re­le­vé, on s’en­voie les deux grosses doubles qui suivent avant de grim­per sur le wall mé­tal­lique. Là en­core, le Kiez fait preuve de fa­ci­li­té. On re­tien­dra éga­le­ment son cô­té sain. Re­la­ti­ve­ment bas avec un tri­angle avant un peu plus long que la moyenne, le Kiez est bon à tout faire. Loin d’être ex­clu­sif, on a ap­pré­cié son bon rap­port qua­li­té prix. Du pé­da­lier trois pièces bien cos­taud à la fourche Ma­ni­tou Cir­cus, tout est fait pour af­fron­ter les contraintes d'une pra­tique bien en­ga­gée.

Po­ly­va­lence dirt/street/race Fa­ci­li­té de prise en main Rap­port prix/ équi­pe­ment Equi­pe­ment cos­taud

Un peu lourd à em­me­ner Moins vif que le Com­men­çal

Vous ne vous sen­ti­rez pas à l’étroit avec le large gui­don du Kiez ! Un choix qui peut sur­prendre pour les tricks, mais qui se jus­ti­fie en Race.

In­des­truc­tible, le bon gros pé­da­lier trois pièces n'est pas ce qui se fait de plus lé­ger...

La fourche Ma­ni­tou Cir­cus est la bonne sur­prise du Ber­ga­mont. Hy­per to­lé­rante, elle sait res­ter bien ri­gide dans les ap­puis et convain­cante en hy­drau­lique.

Zoom sur le rise gé­né­reux du cintre. Vous ne vous sen­ti­rez pas à l'étroit au gui­don du Kiez !

Les pattes ar­rière ré­glables sont bien pra­tiques à l'usage.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.