Pro­duc­tion Pri­vée Shan n°5

Après l’en­du­ri­gide, Pro­duc­tion Pri­vée passe la vi­tesse su­pé­rieure avec son nou­veau Shan N°5, le pre­mier tout-sus­pen­du de la sym­pa­thique marque an­dor­rane.

Ride It - - Sommaire - Texte : buzz - Pho­tos : Ni­co­las Le Car­ré

Il a beau avoir une sus­pen­sion ar­rière, le N°5 conserve l’ADN de la marque, à sa­voir une ar­chi­tec­ture en cro­mo 4130. Pour­quoi l’acier sur un tout-sus­pen­du ? Pour conser­ver un maxi­mum de to­lé­rance par­di ! Eh oui, on n’a pas tous la chance d’avoir le ni­veau et la condi­tion phy­sique d’un pi­lote d’En­du­ro World Se­ries. Et soyons très honnêtes, peu de pi­lotes sont vrai­ment ca­pables de ti­rer pro­fit du 100% car­bone que le mar­ke­ting veut nous vendre. Les gars de Pro­duc­tion Pri­vée l’ont bien com­pris et pro­posent des ma­chines qui leur cor­res­pondent : simples, fun, per­for­mantes, po­ly­va­lentes... et dia­ble­ment sexys ! Le Shan N°5 mise avant tout sur la po­ly­va­lence. Que ce soit pour une vi­rée en en­du­ro avec les potes, une bonne grosse jour­née de ride en bike-park ou en­core une sor­tie bien en­ga­gée en mon­tagne : il ré­pond pré­sent. L’avan­tage de l’acier, c’est sa ca­pa­ci­té à of­frir une to­lé­rance et un grip que peu de châs­sis alu ou car­bone peuvent of­frir. Le Shan Nº5 est plus to­lé­rant, par­donne plus d’er­reurs, met plus en confiance, offre plus de grip sur l’angle... pour au fi­nal vous dis­til­ler des sen­sa­tions de ride met­tant l’ac­cent sur le plai­sir.

1 899 € cadre et amor­tis­seur First Edi­tion | 3 890 g cadre nu | Dé­bat­te­ment ar­rière : 138 mm

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.