In­tense Tra­cer 275 Fac­to­ry

Ride It - - Sommaire - Texte : Tom Za­ni­ro­li - Pho­tos : Ni­co­las Le Car­ré & D.R.

Avec son nou­veau Tra­cer 275, In­tense Cycles en­tend bien ne pas res­ter in­aper­çue et pro­pose une ma­chine d’en­du­ro ex­clu­sive, taillée pour l’at­taque. Dans cette ver­sion Fac­to­ry, la plus haut de gamme, la bête frise les 11 998 € ! Un vé­lo in­ac­ces­sible pour la très grande ma­jo­ri­té d’entre nous, mais le rêve lui n’a pas de prix.

Dé­ci­dé­ment, l’an­née 2016 n’au­ra pas été de tout re­pos pour l’équipe In­tense Cycles. Du Spi­der 275 en pas­sant par le Pri­mer 29er, l’ACV en pneus Plus et le Recluse, les Amé­ri­cains ont lan­cé pas moins de quatre nou­veaux vé­los l’an pas­sé. C’était sans comp­ter sur le Tra­cer 275 qui vient cou­ron­ner le tout, en ce dé­but 2017. En ef­fet, In­tense a dé­ci­dé de re­voir com­plè­te­ment la co­pie de sa ma­chine en­du­ro. Un mal né­ces­saire pour col­ler au marché et à l’évo­lu­tion de la pra­tique, qui s’oriente de plus en plus vers une ver­sion bis de la des­cente. À ce pe­tit jeu, on voit les vé­los se ra­di­ca­li­ser et prendre tou­jours plus de dé­bat­te­ment. À titre d’exemple, s’il est bien équi­pé avec une fourche de 160 mm de dé­bat­te­ment à la base, le nou­veau Tra­cer peut re­ce­voir une sus­pen­sion avant dé­ve­lop­pant jus­qu’à 180 mm de course ! Avant de par­ler en dé­tail des chiffres, je­tons un oeil au châs­sis. En­tiè­re­ment nou- veau, il hé­rite d’une construc­tion en fibres de car­bone de type mo­no­coque. Les ver­sions les plus haut de gamme, Fac­to­ry, Elite et Pro se dis­tinguent même par l’usage de fibres hauts mo­dules spé­ci­fiques (SL). Ces der­nières per­mettent de ga­gner près de 300 grammes sur l’en­semble du cadre, por­tant son poids à 2,568 kg (en taille M), en com­pa­rai­son avec les ver­sions mo­no­coques clas­siques des mo­dèles Ex­pert et Foun­da­tion.

Un VPP re­vi­si­té

La ci­né­ma­tique du nou­vel In­tense re­prend le Jeff Ste­ber Tune Sus­pen­sion System in­tro­duit sur le Spi­der 275 dé­but 2016. Der­rière ce nom à ral­longe, se cache ni plus ni moins qu’un VPP (Vir­tual Point Pi­vot) dont le bre­vet est tom­bé dans le do­maine pu­blic. Néan­moins, le Tra­cer 275 in­tro­duit la dé­cli­nai­son JS En­du­ro. Pen­sée par Ce­sar Ro­jo et l’équipe Ce­ro De­si­gn, il s’agit d’une courbe d’amor­tis­se­ment spé­ci­fique à la pra­tique de l’en­du­ro, qui s’éloigne du fonc­tion­ne­ment

ferme, no­tam­ment jus­qu’au point de pré­con­trainte d’un VPP tra­di­tion­nel. On pro­fite dé­sor­mais d’un dé­but de course très sen­sible, sui­vi d’une bonne pla­te­forme au point de pré­con­trainte pour le pé­da­lage. On ter­mine par un amor­tis­se­ment pro­gres­sif jus­qu’au point de ta­lon­nage. L’amor­tis­seur est dé­sor­mais an­cré sur le tube dia­go­nal et l’en­semble est ac­com­pa­gné par une biel­lette basse en alu­mi­nium qui vient se fixer très en avant du boî­tier de pé­da­lier. La biel­lette haute reste en car­bone. L’en­semble est spé­ci­fi­que­ment étu­dié pour fonc­tion­ner avec une trans­mis­sion mo­no-pla­teau et dé­ve­loppe 165 mm de dé­bat­te­ment. In­tense aban­donne au pas­sage les deux points d’an­crage de l’amor­tis­seur qui per­met­taient de faire va­rier le dé­bat­te­ment (ce qui n'est pas un mal).

Une géo­mé­trie re­pen­sée

Tou­jours avec l’aide de Ce­ro De­si­gn, les Ca­li­for­niens n’ou­blient pas de do­ter le Tra­cer 275 de cotes adap­tées à la pra­tique. Pas du genre à faire des conces­sions, ils ont co­pieu­se­ment ral­lon­gé les tri­angles avant de leur ma­chine. Pour une taille don­née, vous pour­rez comp­ter sur une al­longe (reach) su­pé­rieure de 15 à 20 mm, en com­pa­rai­son à la gé­né­ra­tion pré­cé­dente. La lon­gueur de po­tence ré­duit d’au­tant, pour main­te­nir une bonne ma­nia­bi­li­té. L’angle de di­rec­tion se couche à 65,5° et l’as­sise à 75°pour per­mettre de bien mon­ter as­sis en selle. La lon­gueur des bases et la hau­teur de boî­tier de pé­da­lier ne sont pas cen­sés avoir bou­gés par rap­port à la gé­né­ra­tion pré­cé­dente. Nous avons pour­tant me­su­ré un boî­tier fran­che­ment plus haut. Cette der­nière va­ria- tion peut s’ex­pli­quer par l’usage de pneus E*thir­teen of­frant un bal­lon plus que consé­quent. L’em­pat­te­ment glo­bal est lui plu­tôt com­pact.

Prise en main

Notre ren­contre avec le nou­veau Tra­cer s’est faite en deux par­ties. Nous nous sommes d’abord ren­dus en Ca­ta­logne, sur le spot de San­ta Co­lo­ma de Far­ners, pour une prise en main avec le staff In­tense. Dé­ci­sion est prise de grim­per au dé­part des pistes à la pé­dale, his­toire de voir ce que le Tra­cer 275 Fac­to­ry a dans le ventre. Après tout, avec sa masse juste sous les 13 kg, on se dit que rien ne peut l’ar­rê­ter. Une grosse de­mie heure plus loin, nous voi­là au som­met et on peut vous af­fir­mer que l’In­tense n’a pas été un bou­let. Au contraire, compte te­nu de ses gros dé­bat­te­ments et des gommes qui frisent le 2.50’’ de sec­tion, il nous a agréa­ble­ment sur­pris. On pro­fite de la pos­si­bi­li­té de ver­rouiller la com­pres­sion basse vi­tesse à l’aide de la mo­lette de l’amor­tis­seur Float X2 pour ga­gner un peu en ef­fi­ca­ci­té. Un coup de pouce sur la ma­nette de la tige de selle Reverb plus loin et nous voi­là dans les spé­ciales du coin. On al­terne por­tions rou­lantes et sec­tions plus cas­santes. En ce dé­but dé­cembre, le ter­rain reste sec et offre un grip ex­cellent. La fourche Fox 36 Float RC2 tout comme l’amor­tis­seur Float X2 bé­né­fi­cient de ré­glages poin­tus. Com­pres­sions haute et basse vi­tesses, et même dé­tente haute et basse vi­tesses pour l’amor­tis­seur. Ajou­tez à ce­la la pos­si­bi­li­té d’in­sé­rer des cales vo­lu­mé­triques pour jouer sur la pro­gres­si­vi­té des res­sorts pneu­ma­tiques et vous voi­là avec une arme à la pointe de la pré­ci­sion en terme de ré­glages ! Il faut donc prendre son temps et se fo­ca­li­ser sur une piste, en jouant avec les dif­fé­rentes op­tions au coup par coup, afin de vi­ser

L’In­tense Tra­cer 275 est fait pour rou­ler vite et être em­me­né à un rythme sou­te­nu

juste. Sur une ma­chine axée per­for­mances comme le In­tense, on pour­ra au be­soin ad­joindre un chro­no, en plus du res­sen­ti ter­rain, pour bien faire les choses. De notre cô­té, pour op­ti­mi­ser l’amor­tis­seur et sur les conseils de Ce­sar Ro­jo, nous op­tons pour une dé­tente haute vi­tesse ver­rouillée afin de li­mi­ter les coups de ra­quette sur les ap­pels de sauts, et on gère le grip avec la dé­tente basse vi­tesse. Au ni­veau des com­pres­sions, les basses vi­tesses sont ou­vertes au maxi­mum pour op­ti­mi­ser la sen­si­bi­li­té, tan­dis que nous jouons sur les hautes vi­tesses pour gé­rer la fin de course des sus­pat’. En une ma­ti­née, le bou­lot est dé­gros­si et la bête se montre plu­tôt fa­cile à prendre en main.

Mis­sile Sol-Sol

Dans un se­cond temps, le Tra­cer 275 a pro­fi­té de nos pistes de tests mai­son : nous avons re­trou­vé les sen­sa­tions qu’il nous avait fait par­ta­ger en Es­pagne. Nous re­pre­nons nos marques très ra­pi­de­ment. La fa­ci­li­té de prise en main est un des points forts de ce vé­lo. Il est bien ai­dé en ce­la par sa masse ré­duite pour ce type de vé­lo. Quoi qu’il en soit, une fois en mou­ve­ment, l’In­tense ré­vèle un sa­cré ca­rac­tère. C’est une ma­chine en­du­ro race qui né­ces­site un mi­ni­mum de pente pour être ex­ploi­tée comme il se doit. Il de­vient alors une arme de guerre. Le tra­vail des sus­pen­sions est bluf­fant. Dans les por­tions dé­fon­cées, le Tra­cer fait of­fice de ca­na­pé. Il suf­fit de lâ­cher les freins et de se concentrer sur sa tra­jec­toire, le vé­lo fait le reste. Pour un VTT full car­bone, sa to­lé­rance et sa ca­pa­ci­té à par­don­ner les er­reurs nous ont agréa­ble­ment sur­pris. On ne se fait ja­mais se­couer. Dans les por­tions plus ra­pides, on pro­fite là en­core des ex­cel­lentes sus­pen­sions pour avoir un vé­lo col­lé au sol. Ul­tra sen­sible au dé­clen­che­ment, on a l’im­pres­sion de rou­ler sur un ta­pis de ve­lours, on est loin des sen­sa­tions d’un VPP tra­di­tion­nel. On pro­fite en plus d’une géo­mé­trie qui met en confiance aus­si bien dans la pente qu’à me­sure que la vi­tesse aug­mente. As­so­ciée aux ex­cel­lentes gommes E*thir­teen, on garde un grip de fo­lie sur l’angle. On pro­fite aus­si des ex­cel­lentes roues Enve M70HV qui offrent un vi­sage à l'op­po­sé de la ré­pu­ta­tion de la marque. Elles sont à la fois dy­na­miques et to­lé­rantes. Oui, oui ! Est-ce le fait qu'elles soient plus larges, que la com­bi­nai­son avec les pneus E*thir­teen TRSr 650 colle par­fai­te­ment, le train rou­lant nous a pa­ru beau­coup plus conci­liant. La bête est éga­le­ment par­fai­te­ment équi­li­brée. Sur les gros frei­nages, le vé­lo main­tient son as­siette. On au­rait sim­ple­ment ai­mé un tou­cher un peu plus constant des freins Shi­ma­no XTR. Ici, les le­viers ont eu ten­dance à dur­cir avec la chauffe quand ils ne s'ef­fondrent pas com­plè­te­ment de ma­nière aléa­toire... En re­lance, la mo­tri­ci­té du vé­lo est sans faute. Avec l’amor­tis­seur ul­tra sen­sible, il faut même s’ar­ra­cher un peu pour le faire dé­col­ler. Plus gé­né­ra­le­ment, les pas­sages si­nueux à basse vi­tesse, avec faible pente, ne sont pas son ter­rain de pré­di­lec­tion, il faut le brus­quer, mais une fois re­par­ti c’est une autre his­toire. Plus la vi­tesse aug­mente, plus cet In­tense est ef­fi­cace. De l’avis de nos tes­teurs, c’est l’un des meilleurs VTT en­du­ro qu’il nous ait été don­né d’es­sayer. À l’ins­tar du Ye­ti SB6C, il est cer­tain que l’In­tense est fait pour rou­ler vite et être em­me­né à un rythme sou­te­nu, à la dif­fé­rence près qu’il est, se­lon nous, beau­coup plus fa­cile et confor­table que son ho­mo­logue du Co­lo­ra­do. Il sé­dui­ra ain­si les pi­lotes au por­te­feuille gar­ni, qu’ils soient simples ri­ders du di­manche ou pi­lotes com­pé­ti­teurs ex­pé­ri­men­tés. L’autre op­tion pour se por­ter ac­qué­reur, c’est de par­tir sur une base cadre nu, à par­tir de 4 198 € ou l’un des quatre autres mo­dèles de la gamme. En­fin pour la cou­leur, ras­su­rez-vous il existe aus­si en noir !

11 998 € | 12,9 kg en taille M sans pé­dales | Déb. av./ar. : 160/165 mm

La ci­né­ma­tique JS En­du­ro est un VPP re­pen­sé par les pe­tits gé­nies de Ce­ro De­si­gn, et qui voit sa courbe d’en­fon­ce­ment adap­tée aux contraintes de l'en­du­ro.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.