Cannondale Je­kyll 1 2018

Ride It - - Sommaire - Texte et pho­tos : Tom Za­ni­ro­li

Le Cannondale Je­kyll est de re­tour ! Aper­çue aux mains de Jé­rôme Cle­mentz tout au long de la sai­son 2016, la bête d’en­du­ro se re­fait une beau­té pour 2017. Tou­jours chaus­sée avec des roues de 27.5’’, c’est à Fi­nale Li­gure que nous avons pu dé­cou­vrir cette pe­tite bombe taillée pour fra­cas­ser les sen­tiers et le chro­no !

Si le nom reste in­chan­gé, le nou­vel en­du­ro Cannondale est bel et bien 100% re­vu, une mise à jour né­ces­saire pour col­ler aux stan­dards d’un marché en per­pé­tuelle évo­lu­tion et pous­sé par la com­pé­ti­tion. Dé­ve­lop­pé sur la base d’un châs­sis en fibres de car­bone Bal­lis­tec (il se dé­cline aus­si avec un bras ar­rière alu­mi­nium et dans une ver­sion 100% alu), le Je­kyll mil­lé­sime 2018 dé­ve­loppe 165 mm de dé­bat­te­ment à la roue ar­rière. Cannondale aban­donne au pas­sage l’amor­tis­seur Dyad RT2 pour un “clas­sique” Fox Float X Evol. En ef­fet, il n’a de clas­sique que l’ap­pa­rence car il dis­pose d’une pe­tite sub­ti­li­té au ni­veau de sa chambre d’air. Une valve sup­plé­men­taire vient ver­rouiller une par­tie de la chambre du res­sort pneu­ma­tique. Ce concept, bap­ti­sé Ge­mi­ni, per­met de faire pas­ser le dé­bat­te­ment à 145 mm d’un simple coup de pouce via le le­vier dé­dié à cet usage ; une phi­lo­so­phie hé­ri­tée de la gé­né­ra­tion pré­cé­dente, mais sans les contraintes tech­niques, à sa­voir être ba­sée sur un amor­tis­seur spé­ci­fique. L’en­semble s’ar­ti­cule sur une nou­velle biel­lette car­bone. Pré­sente sur tous les mo­dèles, elle est fa­bri­quée via un pro­cé­dé de mou­lage du plus bel ef­fet. C’est lé­ger et ri­gide ! Le de­si­gn du cadre en lui-même, très proche du pré­cé­dent mo­dèle, est dic­té par la vo­lon­té de pou­voir ins­tal­ler un porte-bi­don qui soit fonc­tion­nel, même s’il fau­dra se conten­ter d’un pe­tit bi­don. Tous les pas­sages de gaines et Du­rit ® se font en in­terne et sont ver­rouillés au ni­veau de leurs in­ser­tions, pour évi­ter les bruits pa­ra­sites à l’in­té­rieur du cadre. Le tri­angle avant re­çoit en plus une pro­tec­tion en car­bone sous le tube dia­go­nal et est tout à fait prêt à re­ce­voir une trans­mis­sion Shi­ma­no Di2. Le cadre du Je­kyll sort ain­si 2 300 grammes.

Taillé pour rou­ler fort

La géo­mé­trie n’est pas ou­bliée. Comme le veut la ten­dance, Cannondale ral­longe le tri­angle avant du vé­lo (Reach de 447 mm en M) pour lui col­ler une po­tence ul­tra-courte (35 mm) et un angle de di­rec­tion pro­non­cé (65°). La po­si­tion du pi­lote est ain­si na­tu­rel­le­ment ra­me­née vers l’avant et per­met de ga­gner en confiance au mo­ment d’at­ta­quer. On a éga­le­ment plus de place pour se mou­voir au­tour du vé­lo dans les en­chaî­ne­ments si­nueux. Pour don­ner du ca­rac­tère au Je­kyll, Cannondale a op­té pour un em­pat­te­ment plu­tôt court, en ré­dui­sant la taille des bases au maxi­mum (420 mm) pour col­ler au long tri­angle avant. Pour ce­la, la marque uti­lise son concept Asy­me­tric In­té­gra­tion. Il s’agit de dé­ca­ler la trans­mis­sion de 3 mm vers l’ex­té­rieur en tra­vaillant di­rec­te­ment sur la forme du tri­angle ar­rière. Ce­la per­met de re­cen­trer le moyeu ar­rière en Boost 148 et d’uti­li­ser des rayons de la même lon­gueur sur toute la roue. La roue est ain­si ri­gi­di­fiée et le gain de place in­éga­lable. Pour main­te­nir une bonne ligne de chaîne, Cannondale uti­lise une étoile de pé­da­lier spé­ci­fique. Outre la biel­lette en car­bone, la ri­gi­di­té

Le Je­kyll nou­velle gé­né­ra­tion est un vé­lo taillé pour rou­ler fort en toutes cir­cons­tances

du tri­angle ar­rière est as­su­rée par la plus grosse sec­tion des tubes. Ce der­nier peut re­ce­voir des pneus en sec­tion de 2.60 maxi­mum. Il est conçu pour le stan­dard de freins Flat­mount et li­vré avec un adap­ta­teur Post­mount. Le Cannondale Je­kyll nou­velle gé­né­ra­tion est d’ores et dé­jà dis­po­nible. La ver­sion 1 sous vos yeux s’échange contre 7 499 €. Les Je­kyll 2 et 3 (tri­angle avant car­bone et ar­rière alu­mi­nium) contre res­pec­ti­ve­ment 5 999 et 3 999 €. En­fin le mo­dèle alu­mi­nium Je­kyl 4 se né­go­cie à 2 999 €. Nos pre­miers res­sen­tis font état d’une ma­chine très fa­cile à domp­ter et pro­fi­tant d’une masse ré­duite. Équi­li­bré, le bike per­met d’at­ta­quer en confiance tout en gar­dant un trait de ca­rac­tère très joueur grâce à son em­pat­te­ment ré­duit et ses bases ul­tra­courtes. La ma­nia­bi­li­té ne fait éga­le­ment pas dé­faut. La pré­sence de l’amor­tis­seur Ge­mi­ni est un réel avan­tage au mo­ment d’af­fron­ter les por­tions de pé­da­lage. Sur le mode Hustle (145 mm), la sus­pen­sion reste ain­si par­fai­te­ment ac­tive et per­met de bien re­le­ver l’ar­rière du vé­lo en côte. De quoi bien contrô­ler le vé­lo dont l’avant au­rait ten­dance à s’al­lé­ger. Les pe­tits chocs sont par­fai­te­ment fil­trés et la courbe de com­pres­sion de la sus­pen­sion ar­rière se dur­cit pro­gres­si­ve­ment au fur et à me­sure que l’on rentre dans le dé­bat­te­ment. Voi­là un vé­lo taillé pour rou­ler fort en toutes cir­cons­tances.

7 499 € | 13,60 kg en taille L sans pé­dales | Dé­bat­te­ment av. : 170 mm ; ar. : 165/145 mm

ON AIME Vé­lo fa­cile et ac­ces­sible au plus grand nombre • Une gamme large pour tous les bud­gets • Amor­tis­seur bien plus simple d’uti­li­sa­tion

L’amor­tis­seur Fox Float X Evol se voit équi­pé, en ex­clu­si­vi­té, du sys­tème Ge­mi­ni. ON RE­GRETTE Bi­don li­mi­té à 500 ml

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.