Me­ri­da One Six­ty 7000

ME­RI­DA ONE SIX­TY 7000

Ride It - - Sommaire - Texte : Tom Za­ni­ro­li - Pho­tos : Ni­co­las Le Car­ré & TZ

On connaît sur­tout Me­ri­da pour ses VTT de cross-country, pour­tant avec le One Six­ty, les Taï­wa­nais en­tendent bien pas­ser à la vi­tesse su­pé­rieure sur le do­maine de l'en­du­ro. Mixant ha­bi­le­ment car­bone et alu­mi­nium, il opte pour des so­lu­tions tech­niques in­té­res­santes qui lui per­mettent de faire des étin­celles sur les sen­tiers !

Me­ri­da, c’est un géant de l’in­dus­trie du vé­lo qui fa­brique pour de nom­breuses marques, dont un cer­tain Spe­cia­li­zed. Dis­po­sant d’une gamme propre, la marque taï­wa­naise pro­pose en­fin une ma­chine d’en­du­ro digne de ce nom. In­tro­duit à l’été der­nier, le One Six­ty 7000 de notre es­sai est donc en­tiè­re­ment nou­veau et porte la griffe 2017. Le nou­veau cadre se com­pose d’un tri­angle avant en car­bone et d’une par­tie ar­rière en alu­mi­nium. La par­tie avant est construite en fibres Na­no Ma­trix. Ren­for­cé, ce tis­sage per­met­trait d’aug­men­ter la ré­sis­tance aux im­pacts de près de 40% par rap­port à un car­bone “tra- di­tion­nel”. Der­rière, c’est de l’alu­mi­nium 6013 que l’on re­trouve. De qua­li­té aé­ro­spa­tiale, il per­met d’of­frir un tri­angle ar­rière cos­taud, qui de­vrait par­fai­te­ment ré­sis­ter aux pires trai­te­ments du ter­rain. No­tez que Me­ri­da a eu la dé­li­ca­tesse de le mettre au for­mat Boost (12X148mm). L’en­semble sort à 2300g sans amor­tis­seur, c’est car­ré­ment pla­cé en terme de poids. On trouve lo­gi­que­ment les di­verses tech­no­lo­gies in­tro­duites sur les pré­cé­dentes ma­chines de la marque. Ain­si le tri­angle avant dis­pose de pas­sages des câbles et Du­rit en in­terne do­tés du sys­tème Smart En­try. Ses ori­fices qui se trouvent de chaque cô­té de la douille de di­rec­tion sont cha­cun équi­pés d’une

pe­tite vis qui ver­rouille les gaines, et leur évite ain­si de brin­que­ba­ler à l’in­té­rieur du cadre. Ces der­nières res­sortent sous le tube dia­go­nal, là en­core grâce à un pas­sage spé­ci­fique. Il fa­ci­li­te­ra l’en­tre­tien le mo­ment ve­nu. Le One Six­ty inau­gure la dé­cli­nai­son mé­trique de la ci­né­ma­tique Float Link. Elle gère les 160mm de dé­bat­te­ment ar­rière grâce à un amor­tis­seur pla­cé en po­si­tion flot­tante, c’est-à-dire que l'amor­tis­seur n'est pas so­li­daire du tri­angle avant. Un sys­tème sem­blable à la tech­no­lo­gie Full Floa­ter de Trek. La biel­lette en alu­mi­nium pro­pose une fixation d’amor­tis­seur en di­rect de type Tru­nion grâce au pas­sage au mé­trique. Elle se marie à la per­fec­tion avec le Ro­ckS­hox Su­perDe­luxe. Un choix ju­di­cieux qui per­met à Me­ri­da d’uti­li­ser un amor­tis­seur avec une course plus im­por­tante et une meilleure ges­tion hy­drau­lique, à en­com­bre­ment iden­tique. Le ra­tio de com­pres­sion est éga­le­ment re­vu à la baisse pour col­ler aux pres­sions d’uti­li­sa­tion plus faibles de cet amor­tis­seur. Long, bas avec de l’angle ! « Long, Low, Slack » comme disent les An­glais… Tel est le cré­do de la géo­mé­trie du One Six­ty ! On re­trouve un tri­angle avant au reach pro­non­cé (445 mm en taille M) et à l’angle de di­rec­tion bien ca­lé à 65,3°. Le tri­angle ar­rière est com­pact avec des bases dans la norme ac­tuelle cô­té lon­gueur, à sa­voir 430mm. Sur cette ver­sion 7000, le boî­tier de pé­da­lier se trouve à 345 mm du sol et l’em­pat­te­ment dé­passe à peine les 1200mm tou­jours en taille me­dium. Voi­là qui de­vrait don­ner au Me­ri­da de bonne ap­ti­tude à haute vi­tesse tout en res­tant vif et ma­niable dans le si­nueux et les por­tions plus lentes. En terme d’équi­pe­ment, on sa­lue une nou­velle fois le tra­vail très co­hé­rent des chefs pro­duits. Le bon sens est de mise au ni­veau des com­po­sants. On trouve ain­si un tan­dem de sus­pen­sion Ro­ckS­hox, dont une Ly­ric RC en 170mm à la proue du vé­lo. C’est Shi­ma­no qui s’oc­cupe de la trans­mis­sion et du frei­nage avec des pièces is­sues du groupe Deore XT. Les cercles sont confiés à DT Swiss, avec les ex­cel­lentes E1700 Spline Two chaus­sées en gommes Maxxis. Le poste de pi­lo­tage est gé­ré di­rec­te­ment par Me­ri­da avec un gui­don bien large en 760 mm et une po­tence ul­tra courte de 35 mm qui vient su­bli­mer le long tri­angle avant de la bête. La touche fi­nale ? C’est la pré­sence d’une tige de selle Reverb Stealth, ou­til in­dis­pen­sable s’il en est, en en­du­ro. L’en­semble s’échange contre 5499€ pour un poids de 13,7 kg avec un mon­tage en chambre à air. On peut donc en­core grat­ter plu­sieurs cen­taines de grammes en pas­sant en Tu­be­less.

Black is black

En dé­cou­vrant le Me­ri­da, on est presque dé­çus par sa robe noire trop dis­crète. On est loin du vert élec­trique de la ver­sion ul­time 8000 qui at­tire l’oeil au pre­mier re­gard. Qu’à ce­la ne tienne, notre mo­dèle 7000 fait dans la so­brié­té. Noir de haut en bas avec quelques por­tions de car­bone vi­sibles ici et là, on se croi­rait face à un pro­to­type de voi­ture de course… ça nous va aus­si ! Nous avons roulé le One Six­ty sur dif­fé­rents types de ter­rains. Des runs en des­cente comme des sor­ties ty­pées all moun­tain avec de longues por­tions de pé­da­lage et pas mal de coups de cul. On ne va pas faire du­rer le

5 499 € | 13,7 kg en taille M sans pé­dales | Dé­bat­te­ment av. : 170 mm / ar. : 160 mm

La ci­né­ma­tique Float Link passe au stan­dard mé­trique et su­blime le Me­ri­da grâce à un amor­tis­seur mieux pen­sé.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.