Avi Buf­fa­lo

“At Best Cu­ckold”

Rock & Folk - - Disques Pop Rock -

SUB­POP/PIAS

Pas de doute pos­sible au mo­ment de dé­cou­vrir la po­chette. On en tient un. Un vrai disque de rup­ture, où l’ar­tiste, al­lon­gé sur un ta­pis, le re­gard vide, semble plon­gé dans des méandres de tris­tesse. Quant au titre, “Au­Mieux Co­cu”, il confirme que le pauvre Avi Zah­ner-Isen­berg en a ba­vé avec cette sa­lope d’être ai­mé. C’est ici le deuxième al­bum du jeune Ca­li­for­nien de 23 ans, lea­der éclai­ré de ce vrai faux groupe. On se sou­ve­nait du pre­mier, jo­lie chose sor­tie il y a quatre ans, mais net­te­ment moins mar­quante que ces dix titres. Coeur en com­pote donc, mais cer­veau en ébul­li­tion, Avi Buf­fa­lo a peau­fi­né des chan­sons folk rock au cor­deau. D’une cul­ture et d’une science rares au­jourd’hui, Zah­ner-Isen­berg a la po­li­tesse d’écrire des chan­sons qui tiennent de­bout tout en mon­trant une cer­taine in­cli­nai­son pour les ac­cords et ar­pèges so­phis­ti­qués. Les mé­lo­dies sont ri­che­ment ha­billées, de gui­tare élec­trique vé­loce, de basse bien sen­tie, de choeurs gra­cieux, de cla­viers mo­dernes et va­po­reux. Ceux qui sont sen­sibles à la belle mu­sique qui se pra­tique outre-At­lan­tique (Neil Young, les Beach Boys fin six­ties ou les moins an­tiques Mer­cu­ry Rev et My Mor­ning Ja­cket) ver­se­ront leur larme tout du long, de “So What” au cres­cen­do fi­nal gran­diose de “Won’t Be Around No More”. Entre-temps, “Can’t Be Too Res­pon­sible”, la bal­lade “Overw­hel­med With Pride”(une bal­lade) ou le clas­sique ins­tan­ta­né “Me­mo­ries Of You” at­teignent l’ex­cel­lence. Il faut pré­ci­ser que Zah­ner-Isen­berg chante d’une voix haut per­chée, au fal­set­to dé­li­cat mais ja­mais ir­ri­tant. C’est concis (35 mi­nutes), beau, ré­fé­ren­cé mais pas pous­sié­reux. Les smi­leys coeur vont fleu­rir, à juste titre. BA­SILE FAR­KAS

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.