Ch­ris­tine And The Queens

“Cha­leur Hu­maine”

Rock & Folk - - Disques Français -

BE­CAUSE MU­SIC Après la sor­tie de trois EP et un pas­sage re­mar­qué aux Vic­toires de la Mu­sique, voi­ci l’heure du pre­mier al­bum pour Ch­ris­tine And The Queens, pseu­do­nyme der­rière le­quel of­fi­cie une jeune chan­teuse fas­ci­née par la pro­vo­ca­tion queer et la confu­sion des genres. Ré­so­lu­ment bi­lingue, elle a don­né pour l’oc­ca­sion la prio­ri­té au fran­çais sur l’an­glais (sans hé­si­ter à mé­lan­ger les deux dans un même texte) et a peau­fi­né les onze mor­ceaux à Londres, en confiant la réa­li­sa­tion à Ash Work­man (Me­tro­no­my). Elle a mo­bi­li­sé deux mul­ti-ins­tru­men­tistes pour don­ner toute sa force à un mi­ni­ma­lisme ins­tru­men­tal qui se si­tue au car­re­four de l’ana­lo­gique et de l’élec­tro­nique et sait trou­ver la bonne dis­tance entre ces deux pôles grâce à sa co­hé­rence af­fû­tée. L’in­fluence de Björk est évi­dem­ment très pré­sente tout au long du disque, les mor­ceaux d’ou­ver­ture évo­luent dans un uni­vers trip-hop feu­tré et raf­fi­né (“It”, “Saint-Claude”), et la suite pri­vi­lé­gie les am­biances at­mo­sphé­riques (“Nar­cis­sus Is Back”, “Ugly Pret­ty”), mais le disque trouve vé­ri­ta­ble­ment ses marques per­son­nelles en dé­fen­dant une sorte de chan­son fran­çaise new look (“Half La­dies”, “Cha­leur Hu­maine”) et sur­tout en im­po­sant des mé­lo­dies au charme con­qué­rant : “Ch­ris­tine” et “Science-Fic­tion” im­pres­sionnent par leur dou­ceur of­fen­sive, leur par­ti pris dan­sant tout en nuances lan­ci­nantes et leur pro­duc­tion in­ven­tive qui donne la me­sure d’une séduction vo­cale ir­ré­sis­tible. La re­prise réus­sie des “Pa­ra­dis Per­dus” de Ch­ris­tophe re­lève alors de l’évi­dence : par-de­là l’hom­mage à l’un de ses maîtres, Ch­ris­tine en pro­fite pour convaincre, preuve à l’ap­pui, qu’ils par­tagent la pas­sion d’un même es­thé­tisme mu­si­cal. H.M.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.