L’arène

Rock & Folk - - Dvd Cinéma -

Wild­Side

Cas­ca­deuse néo-zé­lan­daise, Zoë Bell a long­temps joué les uti­li­tés en dou­blant quelques ac­trices. Comme Lu­cy Law­less dans la sé­rie “Xe­na La Guer­rière” ou Uma Thur­man dans “Kill Bill 2”. C’est jus­te­ment sur ce film que Ta­ran­ti­no a re­pé­ré la belle Bell. Au point de lui don­ner un vrai rôle (avec cas­cades !) dans son road mo­vie mé­ga rock “Bou­le­vard De La Mort”. De­puis, Zoë s’est dé­cou­vert, en plus de ses ta­lents de co­gneuse et d’acro­bate, un vrai tem­pé­ra­ment de co­mé­dienne. Qu’elle met à pro­fit dans “L’Arène”, sé­rie B ul­tra agres­sive où des femmes kid­nap­pées (48 au to­tal !) et em­pri­son­nées dans un bun­ker doivent s’af­fron­ter à mort. Seule la ga­gnante ayant le droit de sor­tir vi­vante, tête haute et na­rines en sang, de cet amas de bé­ton. Pen­dant 1 h 29, “L’Arène” aligne des face-àface to­ta­le­ment bes­tiaux où coups en biais, os bri­sés et ex­plo­sions de crâne prennent le des­sus sur un sem­blant de scé­na­rio dont — de toute fa­çon — on se fout com­plè­te­ment. Comme si on as­sis­tait, écume de joie aux lèvres, à un com­bat d’ Ul­ti­mate Figh­ting (sport très pri­sé aux Etats-Unis) où tous les coups sont per­mis. “L’Arène” a donc per­mis à Zoë Bell (qui a éga­le­ment pro­duit le film) de de­ve­nir ac­trice à part en­tière. Rien que pour la sai­son 2014/ 2015, sont an­non­cés pas moins de cinq sé­ries B avec elle dont “Mer­ce­na­ries”, sorte de “Ex­pen­dables” fé­mi­nin, où elle re­trou­ve­ra au cas­ting les dures à cuire Kris­ti­na Lo­ken (la femme ro­bot de “Ter­mi­na­tor 3”), Bri­gitte Niel­sen (ex de Stal­lone et de Sch­war­ze­neg­ger !) et la mus­clée Cyn­thia Ro­throck, la Zoë Bell des an­nées 80-90.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.