Club Vi­nyl FNAC

Rock & Folk - - Vinyles -

BOB DY­LAN “Time Out Of Mind”

Mu­sic On Vi­nyl

Les an­nées 80 avaient été dif­fi­ciles pour le grand pro­phète des an­nées 60, alors en pleine crise mys­tique et dé­ser­té par sa muse. “Time Out Of Mind”, pre­mier al­bum de chan­sons ori­gi­nales de­puis sept ans et vé­ri­table choc artistique, est l’al­bum de la re­nais­sance artistique de Bob Dy­lan après de longues an­nées d’éga­re­ment. Pous­sé par le pro­duc­teur Da­niel La­nois vers une mu­sique épu­rée, Dy­lan s’y livre plus vul­né­rable que ja­mais (“Lo­ve­sick”) et mé­dite sur la Fau­cheuse qui rôde (“Not Dark Yet”). Sor­ti à une époque où le vi­nyle était tom­bé en désué­tude, l’al­bum est dis­po­nible pour la pre­mière fois sous ce for­mat.

BLACK RE­BEL MO­TOR­CYCLE CLUB “BRMC”

Mu­sic On Vi­nyl

Après quelques an­nées de di­sette, 2001 fut l’an­née du re­tour en fan­fare du rock à gui­tares. Par­mi les groupes en pre­mière ligne à l’époque, Black Re­bel Mo­tor­cycle Club, trio ve­nu de San Fran­cis­co au­tant in­fluen­cé par The Gun Club que The Je­sus & Ma­ry Chain. Gor­gé de tubes (le ga­rage de “Wha­te­ver Hap­pe­ned To My Rock’n’Roll...”, le blues pois­seux de “Spread Your Love”), le pre­mier al­bum de ces ro­ckers ta­ci­turnes reste leur meilleur. En­fin ré­édi­té après un pre­mier pres­sage vi­nyle li­mi­té, “BRMC” re­vient avec un disque bo­nus em­pli de faces B rares.

JI­MI HEN­DRIX EX­PE­RIENCE “Elec­tric La­dy­land”

Mu­sic On Vi­nyl

Troi­sième et ul­time al­bum stu­dio de Ji­mi Hen­drix, “Elec­tric La­dy­land” est un de ces grands chefs-d’oeuvre du rock qui dé­fient les lois de la science. Pu­blié en 1968, ce double al­bum est le projet le plus abou­ti de son au­teur, un disque mu­tant de blues et funk psy­ché­dé­lique où Hen­drix crée un nou­veau genre mu­si­cal in­imi­table. Eclairs de wah-wah (“Bur­ning Of The Mid­night Lamp”), blues cos­mique (“Voo­doo Child...”), hard rock fun­ky (“Cross­town Traf­fic”) et re­lec­tures dy­la­niennes (“All Along The Watch­to­wer”) : tout ce que touche Hen­drix est d’or.

SO­CIAL DIS­TOR­TION “So­mew­here Bet­ween Hea­ven And Hell”

Mu­sic On Vi­nyl

Is­su de la scène punk hard­core la plus sau­vage de Ca­li­for­nie, So­cial Dis­tor­tion s’est taillé une place à la pos­té­ri­té grâce à son qua­trième al­bum sor­ti en 1992. Suc­cé­dant au tour­nant coun­try et ro­cka­billy en­tre­pris l’an­née pré­cé­dente sur “Pri­son Bound”, “So­mew­here Bet­ween Hea­ven And Hell” marque l’abou­tis­se­ment des ob­ses­sions old time de Mike Ness. Un clin d’oeil à Hank Williams par-ci (“This Time Dar­lin’ ”), un autre à John­ny Cash par-là (“99 To Life”) et un single ir­ré­sis­tible (“Bad Luck”) font de cet al­bum le meilleur de So­cial Dis­tor­tion.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.