A contra­rio

Rock & Folk - - Courrier Des Lecteurs -

Bon­jour, suite à la ré­édi­tion des trois pre­miers al­bums du Zep, je suis scep­tique (oui, oui, comme les fosses) quand au bien fon­dé de ce tra­vail. J’ai lu avec at­ten­tion votre ar­ticle (R&F 562) où il est dit beau­coup de bien mais, a contra­rio, quand on lit les com­men­taires sur Ama­zon ou sur le site de la Fnac lais­sés par les ache­teurs, le ton est mitigé. Je pos­sède tous les Zep of­fi­ciels, ain­si que cer­tains no­nof­fi­ciels et je dois dire que par­mi les dif­fé­rentes éditions, j’ai du tout bon et du tout mau­vais : le pre­mier ré­édi­té en 1994 par Page et Ma­ri­no est af­freux à écou­ter avec tous ces ai­gus stri­dents, a contra­rio, “Phy­si­cal Graf­fi­ti” is­su de la même an­née est cent fois su­pé­rieur à la pre­mière édi­tion sor­tie dans les an­nées 80. Donc est-il vrai­ment né­ces­saire de ré- ache­ter l’in­té­grale du Zep au fur et à me­sure des nou­velles ré­édi­tions, ou doit-on se conten­ter des an­ciennes ? Parce que si ce n’est que pour avoir des po­chettes car­ton­nées avec une ou deux pho­tos en plus, je ne vois vrai­ment pas la jus­ti­fi­ca­tion de l’achat, si ce n’est qu’en re­mettre, une fois de plus, dans les poches de Page et consorts. ALAIN GI­LET (cour­riel)

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.