Or­dure Me­tro­po­li­tan

Rock & Folk - - Dvd Cinéma -

A ve­ry ve­ry bad trip! C’est l’am­biance res­sen­tie tout au long d’ “Or­dure” (alias “Filth” en an­glais), adap­ta­tion cin­glée d’un ro­man d’Ir­vine Welsh consi­dé­ré comme le pen­dant écos­sais de Hun­ter S Thomp­son et Bret Eas­ton El­lis dont Dan­ny Boyle adap­ta pour l’écran son “Trains­pot­ting” il y a 18 ans. Ici, un flic schi­zo, al­coo­lique au der­nier de­gré, ra­ciste et co­caï­no­mane es­père une promotion en en­quê­tant sur une af­faire de meurtres dans les bas-fonds d’Edim­bourg. Un as­sas­si­nat/ pré­texte puisque le ci­néaste Jon S Baird, tout comme le bou­quin, se fo­ca­lise sur son per­son­nage prin­ci­pal en proie à ses dé­mons. Et dans le rôle, l’ex­cellent James McA­voy y va à fond la caisse dans l’au­to­des­truc­tion ca­ra­bi­née. Comme une pa­ro­die tra­gi-co­mique de Har­vey Kei­tel dans le “Bad Lieu­te­nant” d’Abel Fer­ra­ra. Bouf­fé par sa bi­po­la­ri­té et ses ad­dic­tions, il semble être le mal in­car­né et fait vi­rer le film en un vé­ri­table ro­ckl­ler­coas­ter (roller coas­ter rock !) où ses émo­tions à fleur de peau, son ni­hi­lisme ou­tran­cier et ses fré­quents pé­tages de plombs (ta­bas­sage, coups de gueule et bran­lette) sont re­trans­crits en un im­mense dé­lire psy­ché où les genres (po­lar, co­mé­die beauf, drame so­cié­tal) se mêlent sur fond d’iro­nie sal­va­trice. Comme un gros doigt d’hon­neur à la po­li­tesse et au pa­trio­tisme écos­sais. Sor­ti avec suc­cès en salles au Royaume-Uni (où il rem­por­ta plu­sieurs prix), “Or­dure” n’est hé­las pas pas­sé par la case ci­né­ma en France. Ce qui en fait du coup un in­édit de luxe en DVD/ Blu-ray.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.