SUD­DEN DEATH OF STARS

“Le grand écart”

Rock & Folk - - Prospect - ERIC DEL­SART Al­bum “All Un­re­vea­led Parts Of The Unk­nown” (Ample Play/ Mo­du­lor)

Com­po­sé d’un nombre dé­rai­son­nable de mu­si­ciens, équi­pé d’un si­tar et d’ef­fets trip­pants, ce groupe ren­nais semble digne de confiance.

L’époque est plu­tôt faste pour les ama­teurs de rock psy­ché­dé­lique. Des quatre coins du monde es­saiment des groupes at­ti­rés par les sons dis­tor­dus, les ar­ran­ge­ments au­da­cieux et les at­mo­sphères cos­miques. L’Aus­tra­lie pos­sède Tame Im­pa­la et Pond, les Etats-Unis ont Doug Tut­tle et Mor­gan Delt, le Royaume-Uni n’est pas en reste avec Temples... Quid de la France ? D’Or­val Car­los Si­be­lius à Wall Of Death, de nom­breux groupes ont émer­gé ces der­nières an­nées. Par­mi eux, les ren­nais de Sud­den Death Of Stars se pré­sentent comme des out­si­ders cré­dibles.

Plus connu à l’étran­ger

Avec un nom étrange et des po­chettes d’al­bum au de­si­gn ré­tro­fu­tu­riste où les mu­si­ciens cachent leurs noms der­rière leurs an­nées de nais­sance (“drums : 86, bass : 83...”), Sud­den Death Of Stars aime culti­ver le mys­tère. Au mo­ment de les ren­con­trer, on pour­rait s’at­tendre à tom­ber sur une as­sem­blée de freaks, sauf que les Sud­den Death Of Stars sont des jeunes gens sé­rieux. C’est un groupe cho­ral, qui compte quatre com­po­si­teurs par­mi ses sept mu­si­ciens et dans le­quel on trouve quelques ins­tru­ments sé­dui­sants comme une douze-cordes, un cla­vier ou un si­tar. Le groupe s’est si­gna­lé pour la pre­mière fois fin 2011 avec un single sor­ti sur Close Up, la­bel vi­nyle de Rennes. Dès cette pre­mière pu­bli­ca­tion, le groupe ap­pa­rais­sait mûr et pos­sé­dait l’iden­ti­té mar­quée, entre shoe­gaze et pop ly­ser­gique. A peine un an plus tard, le groupe sor­tait son pre­mier al­bum sur le même la­bel, in­ti­tu­lé “Get­ting Up, Going Down”, tou­jours plus pla­nant et psy­ché­dé­lique. “C’est éton­nant parce que peu d’entre nous écoutent vrai­ment des trucs psy­ché, nous a avoué le bat­teur Xa­vier Paillat. On écoute un pa­nel de choses as­sez larges. Bien sûr on connaît les trucs ac­tuels comme Tame Im­pa­la ou The Pa­pe­r­head mais, moi par exemple, j’écoute de la tech­no.” De même, le bas­siste Pierre-Ma­rie Le Moing confesse écou­ter “des trucs de gens morts, gé­né­ra­le­ment pop et or­ches­trés” quand la per­cus­sion­niste Cons­tance Le­geay évoque le post-punk et les groupes C86. Sur son nou­vel al­bum, le groupe par­vient à faire le grand écart entre rock pla­nant floy­dien (“The Void”) ou pop cris­tal­line (“Po­ny Tail”), et ga­rage fa­çon Nug­gets (“Black­board”) sans qu’on n’ait ja­mais une im­pres­sion d’in­co­hé­rence. C’est sur un la­bel an­glais nom­mé Ample Play que sort “All Un­re­vea­led Parts Of The Unk­nown”, le deuxième al­bum du groupe. Ce la­bel à l’iden­ti­té psy­ché a été créé par Tjin­der Singh, chan­teur des Cor­ner­shop, hé­ros brit­pop dans les an­nées 90 avec le tube in­dia­ni­sant “Brim­ful Of Asha”. “Notre ren­contre avec eux est un coup de bol, ex­plique Xa­vier. Tjin­der et Ma­rie qui s’oc­cupent du la­bel étaient en va­cances dans le Mor­bi­han au mo­ment où on était pro­gram­més à un fes­ti­val à Lo­rient.” Un groupe ma­niant le si­tar ne pou­vait échap­per à l’at­ten­tion de Singh, les Sud­den Death Of Stars ont ra­pi­de­ment été sol­li­ci­tés par le la­bel qui s’oc­cupe de­puis de leur des­ti­née. Pa­ra­doxa­le­ment, le groupe est dé­sor­mais plus connu à l’étran­ger qu’en France. “On a été sol­li­ci­tés pour par­ti­ci­per au Bur­ge­ra­ma (fes­ti­val or­ga­ni­sé par le la­bel ca­li­for­nien Bur­ger Re­cords) mais c’est im­pos­sible pour sept per­sonnes de jouer aux USA sans perdre d’ar­gent”, nous avoue Xa­vier. Si l’In­ter­na­tio­nale Psy­ché­dé­lique re­con­naît le ta­lent des Ren­nais, ce­lui-ci ne lui per­met pas d’en vivre. Pour l’heure, le groupe vient de dé­fendre son al­bum en An­gle­terre le temps de quelques concerts bien ac­cueillis, la France lui tend dé­sor­mais les bras.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.