JOY DI­VI­SION “Clo­ser”

Rock & Folk - - Vinyles -

Fac­to­ry Le ma­tin du 18 mai 1980, le chan­teur Ian Cur­tis se don­nait la mort dans sa mai­son de Mac­cles­field, dans la ban­lieue de Man­ches­ter, lais­sant pour note de sui­cide “Clo­ser”, le se­cond al­bum de Joy Di­vi­sion, ré­cem­ment en­re­gis­tré. De la po­chette fu­neste — choi­sie avant le dé­cès de Cur­tis, elle re­pré­sente un tom­beau — aux thé­ma­tiques sombres, “Clo­ser” n’est pas exac­te­ment un disque joyeux. Si cer­tains ont cher­ché dans ses textes des in­dices lais­sés çà et là par le dis­pa­ru, “Clo­ser” est avant tout un disque d’am­biances, fait de textures mul­tiples et de rythmes hyp­no­tiques. Un al­bum consti­tué de mo­ments in­tenses (“Twen­ty Four Hours”, “Iso­la­tion”) et de lentes plages lu­gubres (“Heart And Soul”, “De­cades”) où la voix d’outre-tombe de Cur­tis glace le sang.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.