49 Swim­ming Pools

Rock & Folk - - Disques - CH­RIS­TOPHE BASTERRA

“Songs Of Po­pu­lar Ap­peals”

ELAP MU­SIC/DIF­FER-ANT

Au­tant l’avouer d’en­trée : ces quatre gar­çons sont au­tant acrobates que mu­si­ciens. Car, de­puis la vieille Eu­rope — ce troi­sième al­bum a été en­re­gis­tré entre leur ville d’ori­gine, Tours, La Ro­chelle et Ber­lin — ils ne sont guère nom­breux à avoir réus­si le par­fait grand écart entre ob­ses­sions bri­tan­niques et rêve(s) amé­ri­cain(s). Ce n’est peut-être pas un ha­sard, d’ailleurs, si le pre­mier mor­ceau s’in­ti­tule “Oceans”, em­bruns mé­lo­diques en­tê­tants et re­frain en forme de lame de fond, his­toire de don­ner le la(’ s). Re­ven­di­quant à rai­son une in­dé­pen­dance ab­so­lue, me­né par le jour­na­liste Em­ma­nuel Tel­lier, 49 Swim­ming Pools pé­trit la ma­tière pop pour mieux fa­çon­ner des chan­sons ti­rées à quatre épingles. Alors, de brillants ar­ran­ge­ments (cordes, choeurs) épousent sur me­sure des com­po­si­tions à ti­roirs, où l’on croise, au ha­sard d’un pin­ce­ment de gui­tare acous­tique, d’un riff élec­trique, d’un cla­vier or­ga­nique ou d’une in­flexion ryth­mique, des fi­gures hau­te­ment re­com­man­dables (Bo­wie ou les Bun­ny­men, Grand­dad­dy ou les Beach Boys). C’est dire si on est en bonne com­pa­gnie, le temps de bal­lades plon­gées dans un su­perbe clair-obs­cur (“She’ll Build Castles”, “Train And Ba­thers”) ou d’en­vo­lées mé­lo­diques flir­tant avec le so­leil (“The Bright Side”, “Die­go Half-Man, Half-Horse”). De notes d’Au­teurs (“I’m The Dri­ver”) en ac­cents ba­roques (“Shi­ver Shi­ver”), le groupe porte ain­si la mé­lan­co­lie en ban­dou­lière avec une rare élé­gance. Vé­ri­tables ar­ti­sans de la chose mu­si­cale, ces mé­lo­manes à la mé­moire longue (on doit à Tel­lier le re­tour in­es­pé­ré de ce ma­gni­fique groupe qu’est The Apart­ments) visent le coeur et ne ratent ja­mais leur cible. ✪✪✪✪

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.