La Mai­son Tel­lier

Rock & Folk - - Disques - H.M.

“Beau­té Par­tout”

AT(H)OME

Pour fê­ter ses dix ans, La Mai­son Tel­lier sort un en­re­gis­tre­ment pu­blic qui re­prend sept des onze mor­ceaux de son qua­trième al­bum stu­dio (“Beau­té Pour Tous”, pa­ru en 2013). Mais il ne s’agit pas d’un quel­conque dou­blé à vi­sée com­mer­ciale : ce nou­vel opus est sans doute le plus réus­si et le plus ré­vé­la­teur de la va­leur de ce quin­tette nor­mand qui évo­lue de­puis ses dé­buts du cô­té d’un folk-rock proche de Ca­lexi­co ou 16 Hor­se­po­wer. Son pré­cé­dent es­sai consti­tuait une vé­ri­table ré­vé­la­tion car, en adop­tant le par­ti pris fran­co­phone, il pre­nait ses propres marques loin de ses illustres mo­dèles et af­fir­mait son ori­gi­na­li­té à tra­vers une flo­pée de chan­sons mé­mo­rables. Les nou­velles ver­sions pro­po­sées ici (avec quelques inédits) consti­tuent une confir­ma­tion étin­ce­lante. Le constat a tout pour in­ci­ter à sa­vou­rer le groupe en live : entre ins­tru­ments élec­triques, cuivres et do­bro, em­bar­dées rock et ef­fluves coun­try, il fait preuve d’une mu­si­ca­li­té raf­fi­née et cultive les am­biances avec un art consom­mé. En ce qui concerne la voix, on a un peu peur sur l’ou­ver­ture (“La Mai­son De Nos Rêves”) tant la proxi­mi­té est grande avec le ly­risme écor­ché d’un Ber­trand Can­tat. Heu­reu­se­ment, le chan­teur se dé­marque ra­pi­de­ment de cette in­fluence en­va­his­sante car il dis­pose d’une pa­lette vo­cale qui lui per­met d’af­fir­mer sa par­ti­cu­la­ri­té toute en séduction et de dé­fendre des textes illu­mi­nés d’éclats poé­tiques. Ce té­moi­gnage en­re­gis­tré sur trois concerts dif­fé­rents est donc une réus­site es­thé­tique, ponc­tuée de ful­gu­rances telles que la bal­lade nos­tal­gique “L’Ex­po­si­tion Uni­ver­selle”, l’en­vo­lée ob­sé­dante “Sur Un Vol­can” ou la com­plainte aux ac­cents ma­ria­chi “Nos Chères Dis­pa­rues”. ✪✪✪✪

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.