The Kinks

“THE AN­THO­LO­GY 1964-1971”

Rock & Folk - - Rééditions -

BMG/ So­ny

C’est Noël, et les cof­frets tombent comme les ma­lades d’Ebo­la au Li­be­ria. Après Dy­lan et le Vel­vet Un­der­ground, c’est au tour des Kinks d’être cer­nés dans un bel ob­jet re­vi­si­tant leur âge d’or en cinq CD. Plus de cent mor­ceaux, vingt-cinq ma­chins “inédits” (mais pas de dé­cou­verte ma­jeure), les tubes, des in­ter­views, un single vi­nyle (“You Real­ly Got Me” et “Milk Cow Blues”, live en 1964 et inédits), un beau li­vret (l’en­semble est néan­moins net­te­ment moins luxueux que les cof­frets consa­crés à Dy­lan et au Vel­vet men­tion­nés ci-des­sus), c’est le trai­te­ment idéal, sa­chant que le tout bé­né­fi­cie d’une nouvelle mas­te­ri­sa­tion as­sez im­pres­sion­nante (même si les ré­édi­tions des Kinks sor­ties entre la fin des an­nées 90 et la dé­cen­nie sui­vante étaient dé­jà très sa­tis­fai­santes). On ne va pas se plaindre, il s’agit na­tu­rel­le­ment de l’âge d’or du groupe, qui passe en quelques an­nées des hymnes pro­to punk et ga­rage

de “You Real­ly Got Me” et “Till The End Of The Day” aux raf­fi­ne­ments de “Au­tumn Al­ma­nach”, “Vil­lage Green” et “Shan­gri-La” pour ter­mi­ner avec le rock plus ba­sique mais en­core mer­veilleux de “Lo­la”. On peut tout de même pi­nailler en pré­ci­sant que dans cer­tains cas (“Big Black Smoke”, “Mr Plea­sant”, “Two Sis­ters”, “Af­ter­noon Tea”, “La­zy Old Sun” ou le mer­veilleux “This Is Where I Be­long” et beau­coup d’autres trop nom­breux), les mix inédits — par ailleurs sou­vent réus­sis — rem­placent car­ré­ment les ver­sions ori­gi­nales, ce qui est par­fai­te­ment idiot voire scan­da­leux pour les nou­veaux ve­nus qui se­ront de fait obli­gés de se pro­cu­rer un best of sup­plé­men­taire pour tout avoir. Pour le reste, c’est un voyage somp­tueux dans l’art des frères Da­vies, ai­dés, ne l’ou­blions pas, par un sa­cré groupe, dont le super mod Pete Quaife. Et cette fois-ci, ces perles mé­con­nues que sont “Won­der­boy”, “Ber­ke­ley Mews” ou “This Time To­mor­row” sont bien au ren­dez-vous. Beau li­vret et té­moi­gnages ad­mi­ra­tifs de Pete Town­shend, Paul Si­mo­non et Top­per Hea­don... C’est presque gran­diose (quand com­pren­dront-ils qu’il est plus ju­di­cieux de réunir les inédits sur un ou deux CD sé­pa­rés, et de lais­ser les ori­gi­naux sur les autres ?).

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.