Jesse Ma­lin

Rock & Folk - - Disques Pop Rock - “New York Be­fore The War”

ONELITTLEINDIAN/VELVETELK Notre bon coeur nous per­dra. Nous au­rions étrillé le der­nier opé­ra-co­mique des pitres de Muse avec al­lé­gresse mais, lorsque vient le tour de ce Jesse Ma­lin dont peu chez nous doivent connaître le nom, la main tremble. Il y a des jours où l’on se sent im­puis­sant à la cruau­té. Con­tra­rions un peu notre na­ture et fai­sons notre of­fice. De quoi s’agit-il ? Jesse Ma­lin, an­cien punk et vé­té­ran du cir­cuit, est ce qu’on pour­rait ap­pe­ler un New-Yor­kais in­té­gral. Sa meilleure chan­son, il l’a consa­crée à Brook­lyn, tous ses textes sont rem­plis ras la gueule de ré­fé­rences à sa ville, et jus­qu’à son fa­ciès un peu ca­bos­sé qui évoque un loin­tain parent du De Ni­ro de “Taxi Dri­ver”. Qui dit New York dit bien sûr son new-yor­kais, au­quel Ma­lin in­jecte une bonne dose

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.