Nick Cave War­ren El­lis

Rock & Folk - - Disques Pop Rock - “Loin Des Hommes”

PIAS In­si­dieu­se­ment, le rock fit son en­trée au ci­né­ma à gui­chets fer­més, en met­tant El­vis puis les Beatles en haut de l’af­fiche. Mais le bou­le­ver­se­ment mu­si­cal se fit autre part : au mo­ment où de grands com­po­si­teurs tels John Bar­ry ajou­taient une Fen­der VI dans le plan d’or­chestre. Avec ces maîtres, la gui­tare élec­trique al­lait connaître son heure de gloire dans les salles obs­cures. Puis An­to­nio­ni in­vi­ta les Yard­birds dans “Blow Up”, Scor­sese inven­ta la BO com­pi­la­tion, et rock et ci­né­ma co­ha­bi­taient avec équi­libre jus­qu’à l’ex­plo­sion : le “More” de Pink Floyd, pre­mière BO com­po­sée par un groupe pop. Ce qui sem­blait être le pri­vi­lège de quelques jazz­men (gros­so mo­do Miles, Monk et Han­cock) pas­sait dans les mains de che­ve­lus bouf­feurs d’acides. Les mu­siques ori­gi­nales du genre se mul­ti­plièrent, al­lant de Ry Coo­der pour Wen­ders, à Queen pour “Flash Gor­don”, jus­qu’à ce qu’au­jourd’hui Trent Rez­nor com­pose pour Da­vid Fin­cher, Jon­ny Green­wood de Ra­dio­head pour Paul Tho­mas An­der­son, et Nick Cave af­fu­blé de War­ren El­lis pour des films dé­ser­tiques. Et ici tout se com­plique. Alors qu’une gé­né­ra­tion de grands com­po­si­teurs mar­quait à tout ja­mais les es­prits en uti­li­sant des gui­tares twang, les gens du rock dé­sor­mais

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.