So­ko

Rock & Folk - - Disques Français - “My Dreams Dic­tate My Rea­li­ty”

BE­CAUSE So­ko en a pa­raît-il par-des­sus la tête de “I’ll Kill Her”, chan­son folk qui l’a ré­vé­lée en 2007 et dans la­quelle elle me­na­çait de mort une ri­vale per­oxy­dée qui lui “vo­lait­so­na­ve­nir” : on la com­prend, dans ce contexte il est trou­blant de la voir faire son grand re­tour en blonde pla­tine, avec un ave­nir tout neuf, et un nou­vel al­bum ru­ti­lant en­re­gis­tré avec Ross Ro­bin­son, choi­si pour son tra­vail avec The Cure (et non pour les nom­breux al­bums nu me­tal qu’il a pro­duits). Exit le folk ner­veux de “I Thought I Was An Alien” donc, So­ko donne au­jourd’hui dans une pop hautement in­fluen­cée par les an­nées 80. Ce qui ne si­gni­fie pas la dis­pa­ri­tion de l’an­cienne So­ko, les pa­roles sont tou­jours mor­bides à sou­hait, pleines d’états d’âme et de “Tem­po­ra­ryMoodS­wings” : une in­sta­bi­li­té de­ve­nue sa marque de fa­brique, mé­lange d’an­goisse, de pué­ri­li­té re­ven­di­quée (“Pe­ter’s Pan Syndrome”) et d’un an­ti­con­for­misme bien réel. Le ré­sul­tat, bien en­ten­du, est beau­coup plus or­ga­ni­sé qu’on pour­rait le pen­ser, c’est l’oeuvre d’une per­fec­tion­niste, pas un ca­price d’ac­trice. Elle signe pa­roles et mu­siques sauf sur trois titres, co-écrits no­tam­ment avec l’Amé­ri­cain Ariel Pink (l’ex­cellent “Lo­ve­trap”). Si les ré­fé­rences à The Cure sont par­fois criantes, rien de très

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.