Triptides

Rock & Folk - - Disques pop rock - “Azur”

REQUIEMPOURUNTWISTER Comme pas mal de bour­gades du Mid­west amé­ri­cain, Bloo­ming­ton (In­dia­na) n’est pas très bien lo­tie en ma­tière de plages. C’est peut-être pour ce­la, et éga­le­ment pour son amour du psy­ché­dé­lisme en­so­leillé que Triptides a dé­ci­dé ré­cem­ment de dé­mé­na­ger à Los An­geles. Le groupe em­me­né par Glenn Brig­man et Josh Me­nashe n’a pas chô­mé ces quatre der­nières an­nées, écu­mant les mi­cro-la­bels et li­vrant foi­son de EP, LP, cas­settes et autres sup­ports. C’est en été, bien sûr, et sur une of­fi­cine fran­çaise que pa­raît son troi­sième al­bum (en­re­gis­tré juste avant le grand dé­part vers la West Coast). La po­chette et le titre sont bleu pis­cine, pour un dix-titres gar­ni en chan­son­nettes pop ra­cées. In­utile de se ca­cher der­rière le manche de leur gui­tare douze-cordes, Brig­man et Me­nashe (qui font tout sur le disque) ont des ob­ses­sions six­ties par­fai­te­ment as­su­mées. “Psy­ché­voi­lé­de­so­leil”, dit lui-même le groupe. La re­cette est im­pec­cable, do­mi­née par des ar­pèges de gui­tare jan­gly, et de mul­tiples couches de douces six-cordes fil­trées. Kurt Vile ou The War On Drugs ont un peu ce même son co­ton­neux, pour un ré­sul­tat beau­coup plus aus­tère. Ici l’oreille est ca­res­sée en per­ma­nence par les choeurs rê­veurs, les mé­lo­dies en tour­billon et toutes les fan­tas­ma­go­ries

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.