The Dream Syn­di­cate

Rock & Folk - - Rééditions - “THE DAYS OF WINE AND ROSES”

Om­ni­vore (im­port Gi­bert Jo­seph) Mêmes temps, autres moeurs. Au dé­but des an­nées 80, à Los An­geles, un quar­te­ron de groupes se dis­tan­ciant de la scène punk et roots lo­cale se pas­sionnent pour les six­ties. Cer­tains re­gardent vers les Ma­mas & Pa­pas, les Beatles et les Beach Boys (les Bangs, fu­tures Bangles), d’autres vers les Byrds (Long Ry­ders), d’autres en­core font une fixa­tion sur le psy­ché­dé­lisme an­glais (Rain Pa­rade, comp­tant un fu­tur Maz­zy Star, 3 O’Clock), mais les meilleurs d’entre tous sont dif­fé­rents. Hé­ros de la scène Pais­ley Un­der­ground, Steve Wynn, Karl Pre­co­da, Ken­dra Smith et Den­nis Duck avaient fo­men­té le groupe par­fait pour l’époque : le Dream Syn­di­cate syn­thé­ti­sait le Vel­vet Un­der­ground pé­riode John Cale, Dy­lan époque “High­way 61 Re­vi­si­ted”, Te­le­vi­sion et Neil Young avec Cra­zy Horse. Steve Wynn chan­tait comme une sorte de

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.