Ghost

Rock & Folk - - Disques - “Me­lio­ra”

SPI­NE­FARM/UNI­VER­SAL La pers­pec­tive d’un troi­sième al­bum de Ghost nous ré­jouit. Elle ap­porte avec elle la pro­messe d’une nou­velle col­lec­tion de titres au charme ré­tro, d’une oeuvre hea­vy me­tal à l’an­cienne, met­tant l’ac­cent sur la mé­lo­die et l’at­mo­sphère. De­puis quelques an­nées, la mon­tée en puis­sance de Ghost est in­dé­niable. Le groupe est de­ve­nu l’une des at­trac­tions rock les plus ef­fi­caces de la dé­cen­nie grâce à un look, une at­ti­tude et un uni­vers sa­vam­ment éla­bo­rés par Pa­pa Eme­ri­tus et ses Na­me­lessG­houls. En la­tin, Me­lio­ra si­gni­fie meilleur. Ce troi­sième opus est ef­fec­ti­ve­ment bien su­pé­rieur à “In­fes­tis­su­mam” qui, mal­gré de bonnes choses, pei­nait à fonc­tion­ner sur la lon­gueur, trop hé­té­ro­gène. Ce nouvel al­bum plus ra­mas­sé par­vient à consolider le lien entre les deux pas­sions de Ghost : AB­BA et Blue Öys­ter Cult. L’étonnante al­chi­mie entre ce chant mé­lo­dieux et l’ins­tru­men­ta­tion hea­vy est tou­jours pré­sente mais sert un en­semble plus co­hé­rent. De la che­vau­chée ma­cabre “From The Pin­nacle To The Pit” au riff mar­tial de “Ab­so­lu­tion”, en pas­sant par la splen­dide bal­lade “He Is” ou “Ci­rice” dont l’in­tro­duc­tion acous­tique in­quié­tante nous trans­porte en plein film d’épou­vante, “Me­lio­ra” ne manque pas de grands mo­ments. Mais si elles se dé­marquent du reste de l’al­bum, ja­mais

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.