Ted 2

Rock & Folk - - Cinéma -

Car­ton dans le monde en­tier, le pre­mier “Ted” avait sur­pris par son es­prit rock. Pen­sez donc : le quo­ti­dien d’un ours en pe­luche qui tchatche comme JoeyS­tarr (du moins en ver­sion fran­çaise), fume de la ma­ri­jua­na comme Doc Gy­né­co, pi­cole comme De­par­dieu, jure comme un char­re­tier fa­çon Jean-Pierre Mo­cky et mate les culs des gon­zesses comme Rocco Siffredi. Avec “Ted 2”, son concep­teur/ scé­na­riste/ réa­li­sa­teur Seth MacFar­lane re­prend la re­cette. Pas moins bien, pas mieux, mais tou­jours aus­si drôle. Ins­tal­lé en couple

L’Etrange Fes­ti­val

Plus les an­nées passent et plus L’Etrange Fes­ti­val se

Outre un sacré pa­quet d’avant-pre­mières dont les titres (“Ghost”, “The For­bid­den Room”, “Tur­bo Kid”...) laissent pré­sa­ger une anor­ma­li­té ca­ra­bi­née et outre les cartes blanches of­fertes cette an­née à des cin­glés no­toires (le ci­néaste ca­na­dien ex­pé­ri­men­tal Guy Mad­din, le Gro­lan­dais Be­noît De­lé­pine, le réa­li­sa­teur an­glais Ben Wheat­ley), cette 21e édi­tion pro­pose quelques do­cu­men­taires mu­si­caux à l’es­prit plus rock que fran­che­ment Dont “The Death & Resurrection Show”, 2 h 30 en com­pa­gnie du groupe an­glais post punk go­thique Killing Joke, et “Un­dus­trial Sound­track For The Ur­ban De­cay” sur les bien­faits so­nores de la mu­sique in­dus­trielle. Mais le point d’orgue, le nir­va­na ab­so­lu, le scoop en ex­clu­si­vi­té eu­ro­péenne est la ve­nue des my­thiques Re­si­dents. Avec deux live pré­vus les 8 et 9 sep­tembre au cours des­quels les quatre yeux géants joue­ront sur la scène du Fo­rum des Images leur ci­né concert “Sha­dow­land”. Avec, en bo­nus, “Theory Of Obs­cu­ri­ty, A Film About The Re­si­dents”, le do­cu­men­taire que Ron Har­dy leur a consa­cré. Pour les ta­rifs moel­leux et les ho­raires en cho­co­lat des 56 786 films (à peu près) pré­sen­tés, prendre la di­rec­tion de l’adresse ma­gique

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.