Billy Gib­bons

Rock & Folk - - Disques Pop Rock - “Per­fec­ta­mun­do”

CON­CORD/UNI­VER­SAL Après une qua­si-dé­cen­nie de si­lence stu­dio, le der­nier ZZ Top voyait le trio texan en pi­lo­tage au­to­ma­tique, à re­cy­cler ses propres riffs et ses éter­nelles thé­ma­tiques. Le mé­rite pre­mier de l’es­ca­pade so­lo de son lea­der est une im­pres­sion de fraî­cheur, de ju­bi­la­tion à en­fin bri­ser le ca­hier des charges. En s’em­bar­quant vers les mu­siques afro-cu­baines, Billy Gib­bons s’offre des es­paces ryth­miques et har­mo­niques nou­veaux : Ham­mond B3, pia­no, per­cus­sions, jouées par­fois par le maes­tro en per­sonne, basse/ bat­te­rie non plus denses et ro­bo­tiques mais cha­lou­pées, riches en syn­copes. Son jeu de gui­tare ex­plose, du coup, dans des so­los où son sens de la ten­sion/ ré­so­lu­tion et son hu­mour ré­galent. L’in­fluence la­tine, Gib­bons la traite à sa sauce, pi­quante pour sûr, ja­mais loin du blues (“Got Love If You Want It”, “Ba­by Please Don’t Go”), et sans élé­ment conser­va­teur au­cun : tous les jou­joux high-tech du stu­dio sont les bien­ve­nus, à com­men­cer par l’Au­to-Tune sur la voix, point de cris­pa­tion de cet ef­fort. Après tout, se dit-on, Gib­bons a tou­jours ai­mé en­ro­ber sa voix rêche d’ef­fets spa­tiaux (“I’m Bad, I’m Na­tion­wide”) et le trai­te­ment ne fonc­tionne pas si mal sur “Treat Her Right” (groove du feu de Dieu), “Sal y Pi­mien­to” ou “Pi­ckin’ Up

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.