Ma­nu

Rock & Folk - - Disques Français - “La Vé­ri­té”

TEKINI/ ABSILONE “Toi Et Moi” consti­tue une ou­ver­ture at­trayante : la mé­lo­die pop en­tê­tante tourne en boucle et le texte bilingue fran­co-an­glais est su­sur­ré par une voix fé­mi­nine apai­sée et sen­suelle. Très proche dans sa struc­ture mé­lo­dique, le mor­ceau sui­vant (“Bol­ly­wood”) dur­cit le ton à grand ren­fort de gui­tares dans la plus pure tra­di­tion po­wer pop et cette ten­dance so­nique avé­rée se confirme un peu plus loin avec “Juste Une Chance” et son cli­mat lourd et touf­fu. Pour son qua­trième disque so­lo, Ma­nu re­noue avec ses fon­da­men­taux pop-rock et se re­branche sur l’éner­gie de son dé­funt groupe, Dol­ly, cra­shé en plein vol par la mort de son bas­siste. Après s’être re­cons­truite entre bal­lades et chan­sons, elle re­trouve cette ex­ci­ta­tion qui lui per­mit de s’im­po­ser comme une fi­gure de proue de la scène fran­çaise à la fin des an­nées quatre-vingt-dix. Son arme im­pa­rable est tou­jours ce contraste entre la dou­ceur vo­cale et l’ex­ci­ta­tion mu­si­cale ba­sée sur un gros son sa­tu­ré où les gui­tares sont à la fête, et c’est cette dua­li­té qui confère un charme in­si­nuant aux meilleures réus­sites de cet al­bum, ma­jo­ri­tai­re­ment fran­co­phones (“La Vé­ri­té”) mais par­fois an­glo­phones, tel ce “Teenage Kicks” re­pris aux Un­der­tones. En re­vanche, les ex­pé­riences an­té­rieures lui ont per­mis de trou­ver un point d’équi­libre. Elle a su

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.