Entre les mains des com­mu­nistes

Rock & Folk - - Cinéma -

plus sur ce coup. Sans comp­ter Ch­ris­tophe Waltz, fiel­leux et amu­sant en bad-guy de ser­vice, mais dont le jeu li­mite pa­ro­dique n’au­rait pas dé­pa­ré un “OSS 117” avec Du­jar­din. “007 Spectre” n’est pas le pire de la sé­rie (on est loin de cette bouillie de “Quan­tum Of So­lace” en terme de mon­tage) mais cer­tai­ne­ment le plus traî­nant. Plus proche fi­na­le­ment des eu­ros­py, ces co­pies de James Bond eu­ro­péen qui ont fleu­ri du­rant toutes les an­nées 60. Dont “Opé­ra­tion Frère Ca­det” (joué par Neil Con­ne­ry, le frère de Sean, d’où le titre), au­tre­ment plus fun (ac­tuel­le­men­ten­salles).

The Blues Bro­thers

En re­voyant pour la 56 654e fois ce clas­sique de la co­mé­die mu­si­cale funk qui res­sort en ver­sion res­tau­rée, on ne peut s’em­pê­cher de re­pen­ser à John Be­lu­shi, le plus cin­glé des deux Blues Bro­thers. Sur­tout qu’est sor­ti entre-

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.