FOO FIGH­TERS

Sans qu’on y prête gare, Dave Grohl est de­ve­nu le type le plus im­por­tant du cirque rock glo­bal. Quel est le plan se­cret de cette su­per­star qui joue au type nor­mal ? Ten­ta­tive de ré­ponse.

Rock & Folk - - En Vedette - PAR JO­NA­THAN HUME

Dave Grohl a beau être l’une des fi­gures les plus sym­pa­thiques et res­pec­tées du rock bu­si­ness, il n’en de­meure pas moins contro­ver­sé pour cer­tains fâ­chés, qui n’ont de cesse de dé­non­cer le re­vers de la mé­daille pour cha­cun des faits et pro­jets du cha­ris­ma­tique lea­der des Foo Figh­ters. La ve­nue très at­ten­due des Foo sur les terres fran­çaises (qu’ils n’ont foulées de­puis le Rock en Seine de 2011) et la te­nue d’une ex­po­si­tion ar­tis­tique pa­ri­sienne met­tant en avant les af­fiches de leurs concerts étaient une bonne oc­ca­sion de se pen­cher sur cette épi­neuse ques­tion : Foo Figh­ters est-il un af­freux groupe cor­po­rate ?

Illus­tra­tion Emek

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.