Neil Young

Rock & Folk - - Disques - “Blue­note Ca­fé”

RE­PRISE/WAR­NER Après avoir sui­vi les méandres d’une ins­pi­ra­tion, hum, dis­pa­rate au fil de la dé­cen­nie (syn­thés, coun­try rus­tique, rock’n’roll ré­tro), Neil Young re­vint en cette an­née 1988 à des ho­ri­zons plus rai­son­nables. Sa dé­sas­treuse as­so­cia­tion avec Gef­fen ache­vée (dans un re­ten­tis­sant pro­cès), il re­trouve son la­bel d’ori­gine, Re­prise, ain­si qu’une cer­taine fougue avec le rhythm’n’blues de “This Note’s For You” (vic­time tou­te­fois d’une production très lisse). Ce nou­veau vo­let de ses ar­chives do­cu­mente la tour­née 1987-1988, qui voit le Ca­na­dien ré­so­lu à en dé­coudre, avec l’ap­pui des Blue­notes, com­po­sés d’une large sec­tion de cuivres, d’une ryth­mique puis­sante pi­quée à Joe Walsh, et d’un cla­vier pas in­con­nu (Frank Sam­pe­dro, gui­ta­riste de... Cra­zy Horse !). Gam­ba­dant d’or­di­naire dans de vastes es­paces, sa gui­tare per­cute ici un wal­lof­sound très dense, con­verse avec, le la­cère fré­quem­ment. Le nou­veau dy­na­misme in­suf­flé aux titres de “This Note’s For You” est un autre mo­tif de ré­jouis­sance (sans non plus les trans­for­mer en chefs-d’oeuvre qu’ils ne sont pas). Le double CD abonde sur­tout en ra­re­tés, re­mon­tant aux Squires, groupe de ly­cée de Young (“Ain’t It The Truth”, “Hel­lo Lo­ne­ly Wo­man”), aux se­ven­ties (“Bad News Come To Town”), pu­bliées par­fois de fa­çon ul­té­rieure

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.