Cheap Riot

Rock & Folk - - Disques - “Ball­room Por­traits”

REQUIEMPOURUNTWISTER On a dé­jà van­té les mé­rites de cette nou­velle scène fran­çaise qui, sans com­plexes, tente de se­couer le co­co­tier las du ga­rage rock, alors même que l’en­thou­siasme des pion­niers ca­li­for­niens semble s’es­tom­per. Qu’on se le dise, le rock hexa­go­nal est bien vi­vace, en at­testent quelques ex­cel­lentes for­ma­tions comme Vo­lage, Ka­viar Special, Re­quin Cha­grin, Bas­ton, Dus­ty Mush et bien d’autres en­core. Le la­bel de Mon­trouge, Re­quiem Pour Un Twis­ter, est par­tie pre­nante de cette mon­tée en ré­gime et ac­cueille cette fois une troupe aux ob­ses­sions s’éloi­gnant en­fin de Ty Se­gall et consorts : Cheap Riot, quar­tette mixte et pa­ri­sien, plu­tôt branché sur les Te­le­vi­sion Per­so­na­li­ties et le punk mil­lé­si­mé 1977. Pour ce pre­mier opus, nos au­to­pro­cla­més part-ti­me­punks ont dé­cam­pé à Tou­louse pour en­re­gis­trer, avec l’émé­rite Lo Spi­der (Ma­gne­tix, TITS, Ho­bo­ken Division), dix cap­sules ac­cro­cheuses et di­rectes, lon­gue­ment af­fu­tées dans les bouges de la ca­pi­tale. Il y a des hymnes po­ten­tiels, comme la jubilatoire “Bo­re­dom”, “Yas­mine” ou “Har­ry”, et éga­le­ment cette re­prise fa­bu­leuse et osée d’ “Elec­tri­ci­ty” (Or­ches­tral Ma­noeuvres In The Dark !). Des titres bien fi­chus qui ré­vèlent quatre mu­si­ciens à la per­son­na­li­té bien af­fir­mée : le vo­ca­liste, cas­quette et fine

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.