Toots The May­tals

Rock & Folk - - Rééditions - “REG­GAE GOT SOUL”

Is­land/ Ca­ro­line L’un des chefs-d’oeuvre du grand Toots Hib­bert qui, en 1976, trois ans après l’ex­tra­or­di­naire “Fun­ky King­ston”, se mon­trait in­ca­pable de re­je­ter ses in­fluences amé­ri­caines. Voi­ci donc, comme l’in­dique le titre, un im­mense al­bum de reg­gae à ten­dance soul, re­po­sant sur des choeurs ex­tra­or­di­naires, sans même par­ler de la voix gran­diose du lea­der. Nous sommes alors très loin des jé­ré­miades de Mar­ley ou des ma­ni­festes de Tosh, mais dans un truc plein de cuivres et d’orgue, fi­na­le­ment pas très loin du ska et du rock stea­dy, ce qui n’est pas sur­pre­nant ve­nant de ce tra­di­tio­na­liste de Toots. Ce clas­sique en­voie des mor­ceaux su­per co­ol, de “Ras­ta Man” à “Six And Se­ven Books” en pas­sant par “Li­ving In The Ghet­to”, “True Love Is Hard To Find”, “Reg­gae Got Soul” (hymne im­pa­rable qui au­rait pu être en­re­gis­tré dix ans plus tôt, la tue­rie ul­time) ou “So Bad”. Aux cuivres, par­don, Ri­co Ro­dri­guez, Tom­my McCook, George Lee. In­for­ma­tion im­por­tante : Toots n’a ja­mais eu de dread­locks. PS : dix titres bo­nus, c’est Noël après l’Avent.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.