Etat d’ur­gence pour les ac­cents cir­con­flexes

Rock & Folk - - Edito -

Mes bien chers lec­teurs, mes seuls amis, Votre fi­dèle rock-cri­tic tape cet édito sur le cla­vier d’un té­lé­phone dans un taxi qui fonce à 150 entre Rois­sy et Clichy. J’ar­rive de NYC, il est cinq heures du ma­tin. Bien­ve­nue dans le monde mo­derne. Ne me de­man­dez pas ce que j’en pense : exac­te­ment comme vous. Conclu­sion : nos pe­tits fric-frac du pas­sé et ar­ran­ge­ments sexe, drogue et rock’n’roll sont de­ve­nus de no­to­rié­té pu­blique et font l’ob­jet de toutes les concu­pis­cences ain­si que d’une nou­velle sé­rie pro­duite par Mick Jag­ger et réa­li­sée par Martin Scor­sese. Pour­quoi pas ? Ces deux-là savent de quoi ils parlent. Re­gar­de­ra qui vou­dra : cha­cun est em­pe­reur en son ter­rier. La fin du monde conti­nue à ca­dence ac­cé­lé­rée. Fin an­non­cée des pa­quets de ci­ga­rettes. Hé­ca­tombe de mu­si­ciens épui­sés... Les ro­ckers vont dis­pa­raître les uns après les autres. Et si c’était mieux ain­si ? Pas be­soin de Lem­my sur Spo­ti­fy. Peu de ro­ckers sur Dee­zer. Je le sens comme ça, l’al­go­rithme du fu­tur. Me de­man­dez pas le pour­quoi du com­ment, OK ? Je suis rock-cri­tic, pas phi­lo­sophe. Pour notre bon­heur, quelques sur­vi­vants ont dé­ci­dé de pour­suivre le bal jus­qu’à dis­pa­ri­tion du der­nier gui­ta­riste. Josh Homme et Iggy Pop sont de ceux-là. Ad­mi­rons la stra­té­gie troi­sième mil­lé­naire de Josh : en­ro­ber son pro­jet du man­teau du se­cret ab­so­lu. Puis ré­vé­la­tion choc, un soir à la té­lé­vi­sion, dans un show qui ga­ran­tit trois mil­lions de té­lé­spec­ta­teurs. Em­bra­se­ment des ré­seaux so­ciaux, an­nonce de la tour­née. Contrai­re­ment à cer­tains, Josh et Iggy ont ré­ser­vé leurs en­tre­tiens à l’élite des jour­naux rock (...). Mer­ci à eux. A ce stade, Iggy et Josh ont des ex­pli­ca­tions à don­ner (sto­ry tel­ling). Sauf que Josh et Iggy ont des trucs ter­ribles à nous dire. Des trucs vrais ! des trucs pas po­li­ti­que­ment cor­rects. Sur le Ba­ta­clan, In­ter­net, Le Bad Ass rock’n’roll, Da­vid Bo­wie, Do­nald Trump, Et en­fin ar­ri­ve­ra l’al­bum, “Post Pop De­pres­sion”, par­fait pro­jet dans le­quel on en­ten­dra un tra­vail d’or­fèvre so­nique au ser­vice de chan­sons mé­lo­diques tuantes et sur­ex­ci­tantes. La­dies and gent­le­men, sans plus de bla-bla, les voi­là.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.