Ly­cus

Rock & Folk - - Disque - “Chasms”

RELAPSE/EONEMUSIC Les sous-genres dans le me­tal, c’est un peu comme les filtres Ins­ta­gram : il y en a beau­coup mais on n’en uti­lise qu’un ou deux. C’est bien dom­mage, car les ar­canes les plus obs­cures du style sont sou­vent pas­sion­nantes à ex­plo­rer. Par­mi les pa­rents les plus sau­vages de la fa­mille me­tal, il y a le fu­ne­ral doom, ca­té­go­rie au charme mor­bide, ré­ser­vée à quelques ini­tiés. Cette niche, le quar­tette ve­nu d’Oak­land pour­rait bien l’élar­gir avec “Chasms”, deuxième al­bum ad­mi­rable, mo­no­li­thique et nuan­cé, à même de sé­duire les âmes aven­tu­reuses qui, at­ti­rées par la té­né­breuse et po­si­tive ru­meur, se ris­que­raient à ex­plo­rer ses ri­vages dé­so­lés. Ar­ti­cu­lé au­tour de quatre longues plages har­mo­nieu­se­ment liées par de sub­tils ar­ran­ge­ments de vio­lon­celle, “Chasms” at­tire ins­tan­ta­né­ment l’oreille par sa pro­duc­tion gran­diose, le soin ap­por­té à l’at­mo­sphère et la va­rié­té de ses com­po­si­tions. Sans peur et sans re­proche, Ly­cus brise quelques ta­bous et en­ri­chit les codes du fu­ne­ral doom de gal­va­ni­santes en­vo­lées post-rock, de salves blast-beats pu­re­ment black me­tal, de riffs thrash hé­ri­tés des tra­vaux les plus har­gneux de Slayer, de chants mor­tuaires évo­quant les grandes heures de Pa­ra­dise Lost. En trois

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.