La Cou­leur De La Vic­toire

Rock & Folk - - Cinéma -

Contrai­re­ment à “El­vis & Nixon”, notre film du mois, “La Cou­leur De La Vic­toire” est un bio­pic on ne peut plus clas­sique. Soit le par­cours de Jesse Owens, pre­mier spor­tif noir à avoir ob­te­nu une re­nom­mée in­ter­na­tio­nale suite à sa qua­druple mé­daille d’or aux Jeux Olym­piques de 1936. Réa­li­sé àl’an­cienne — le film au­rait pu être tour­né dans les an­nées 70 — par Ste­phen Hop­kins qui ex­celle dans tous les genres (sur­tout son ex­cellent “Moi, Pe­ter Sel­lers”, bio­gra­phie al­lu­mée du cé­lèbre ac­teur an­glais), “La Cou­leur De La Vic­toire” suit la trame ha­bi­tuelle du genre : réus­site so­ciale, dé­pas­se­ment de soi, trau­ma fa­mi­lial (Jesse Owens était pe­tit fils d’es­clave), love sto­ry com­pli­quée et — sur­tout — mé­ta­phore

La Cou­leur De La Vic­toire

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.