Cass McCombs

Rock & Folk - - Disque Du Mois - “Man­gy Love”

AN­TI-/EPITAPH Mal­gré un jeune âge re­la­tif, Cass McCombs n’est pas né de la der­nière pluie. Hui­tième al­bum d’une dis­co­gra­phie consis­tante pour jours ternes, “Man­gy Love” consti­tue éga­le­ment le pre­mier que le com­po­si­teur de qua­rante hi­vers signe pour le la­bel An­ti- (Tom Waits, Merle Hag­gard, The Coup). S’il choi­sit cette fois de par­ler d’ “amour­mi­teux”, le mu­si­cien folk et coun­try al­ter­na­tif évo­lue de­puis plus de quinze ans dans les tra­vers d’une ame­ri­ca­na qui doit au­tant à Ro­ger McGuinn qu’à El­liott Smith. Long al­bum mys­té­rieux à écou­ter en so­li­taire chez soi en fai­sant autre chose, “Man­gy Love” s’ap­pa­rente d’abord à un voyage ini­tia­tique apai­sant qui ac­cu­mule les réus­sites sur son che­min. Qu’il s’agisse d’une mi­nu­tieuse ob­ser­va­tion du quo­ti­dien sur “Op­po­site House” avec la si­rène An­gel Ol­sen, ou d’un man­tra en fa­veur de l’éga­li­té des sexes sur “Run Sis­ter Run” — “Men: res­pec­tyour­sis­te­ran­dres­pect yourQueen”, chu­chote-t-il — Cass McCombs par­vient sans ef­fort à main­te­nir l’at­ten­tion en éveil grâce à un son aus­si oni­rique que di­rect. Une at­mo­sphère soft rock hyp­no­tique qui dis­si­mule der­rière l’ap­pa­rence nor­male le sur­réa­lisme de pa­roles cau­che­mar­desques, qui évoquent

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.