Wild Beasts

Rock & Folk - - Disque Pop Rock - “Boy King”

DO­MI­NO C’est dé­jà le cin­quième al­bum d’un des com­bos art rock an­glais les plus pas­sion­nants ap­pa­rus de­puis une dé­cen­nie, et le se­cond en­re­gis­tré loin de chez lui de­puis “Lim­bo, Pan­to”, son pre­mier. En jouant le jeu de la dé­lo­ca­li­sa­tion comme fac­teur créa­tif, en ac­cep­tant de re­mettre, à Dal­las, leurs chan­sons entre les mains de John Con­gle­ton, les Wild Beats ont rem­por­té la mise de leurs pré­cé­dents ef­forts. Car même s’ils avaient char­mé, ils man­quaient tou­te­fois de cette ma­gic touch, la fa­meuse ce­rise sur le gâ­teau qui fait des bons disques de grands opus. “Boy King” dé­montre que Hay­den Thorpe, Ben Lit­tle et leurs deux aco­lytes ont tou­ché au but et si le grand pu­blic dé­ci­dait de re­gar­der (et d’écou­ter) la mu­sique en face, il est pro­bable que leur (en­core hy­po­thé­tique) suc­cès glo­bal pour­rait être la bonne sur­prise de cette se­conde dé­cen­nie des an­nées 2000. “Get My Bang”, par exemple, avec son groove et son gim­mick ir­ré­sis­tibles, est une des meilleures choses de moins de quatre mi­nutes qui nous soient arrivées d’au-de­là des mers, de­puis que The Cure et Tal­king Heads n’y font plus rien flot­ter. A The Cure, il est d’ailleurs fait al­lu­sion dès “Big Cat”, chan­son d’ou­ver­ture au cla­vier syn­thé­tique se jouant de la jus­tesse pour at­teindre sa cible mou­vante.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.