3 h 23 tout de même

Rock & Folk - - Absolutely Live -

Un peu plus loin, un vieux fan s’ex­tirpe, écoeu­ré : “Un­mas­sacre,c’es­tun­mas­sacre!” Le dé­luge so­nore n’au­ra pas ren­du tout le monde sourd. BER­TRAND BOUARD

Gior­gio Mo­ro­der 11 JUILLET, OLYM­PIA (PA­RIS)

40 ans après l’en­re­gis­tre­ment de “I Feel Love” in­ter­pré­té par Don­na Sum­mer, son pro­duc­teur Gior­gio Mo­ro­der est à l’Olym­pia... En tant que DJ et avec, dans ses banques de son, tous les tubes qu’il a si­gnés sous son nom ou pour des ar­tistes tels que Blon­die, Fred­die Mer­cu­ry, Sparks, Ber­lin, Lim­hal (ex-chan­teur de Ka­ja­goo­goo, le plus ter­rible ac­ci­dent ca­pil­laire des an­nées 1980), Irene Ca­ra, Brit­ney Spears... et Daft Punk, qui l’a im­mor­ta­li­sé avec “Gior­gio By Mo­ro­der”. Lap­top, écou­teurs, sou­rire ra­dieux et hand­claps en sé­rie, Gior­gio s’amuse et le pu­blic adore : l’or­chestre en places as­sises nu­mé­ro­tées se lève dès “Love To Love You Ba­by” pour ne ja­mais se ras­seoir, ra­vi d’écou­ter à 21 h la club mu­sic d’un ga­min

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.