The Wytches

Rock & Folk - - Disques Garage Punk - “All Your Hap­py Life”

HEA­VEN­LY/PIAS On avait fon­du, il y a deux ans de ce­la, pour les Wytches, trio de Brigh­ton au­to­pro­cla­mé surf­doom et dont le “An­na­bel Dream Rea­der” si­dé­rait par sa constante qua­li­té. Après avoir rou­lé leur bosse au­tour du globe, nos sombres jeunes gens, dé­sor­mais plus mûrs, ont de nou­veau in­ves­ti les fa­meux stu­dios Toe Rag, mais cette fois en com­pa­gnie de Jim Scla­vu­nos, mar­te­leur bar­bu de Nick Cave et pro­duc­teur à ses heures per­dues (The Hor­rors, The Jim Jones Re­vue). Tou­jours bar­dés de ré­fé­rences poin­tues, ils citent cette fois Tol­stoï, El­liot Smith et “de­nom­breux­groupes de­me­ta­lun­der­ground” comme les ayant in­fluen­cés pour la confec­tion de ce se­cond opus, qui vient se po­si­tion­ner dans le pro­lon­ge­ment musical di­rect du pré­cé­dent. Pas de ré­vo­lu­tion, donc, on re­trouve ce ga­rage rock go­thique aux gui­tares hal­lu­ci­nées, fla­geo­lantes, et aux re­frains ti­rant vers le grunge. La voix de Kris­tian Bell se fait par­tout plus écor­chée, tou­jours à la li­mite de la rup­ture, tran­chant avec les in­to­na­tions Jack White qu’il af­fec­tion­nait au­pa­ra­vant. Un peu moins dense que son pré­dé­ces­seur, “All Your Hap­py Life” creuse donc son sillon (“C Side”, “Can’t Face It”) mais ex­plore aus­si par­fois de nou­veaux ter­ri­toires : on re­marque le pi­lon­nage de la presque sto­ner “Ghost House” ou les gui­tares acous­tiques

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.