The Bel­mon­dos

Rock & Folk - - Disque du Mois - “Good Mis­takes”

MODULOR Un iti­né­raire d’en­fants gâ­tés ? Dé­con­trac­té, le groupe pa­ri­sien for­mé voi­là dix ans n’a sur­tout pas de com­plexes ni la scou­moune. Après un pre­mier EP re­mar­qué en 2008, Luc Bel­mon­do, chan­teur et gui­ta­riste, s’est même re­trou­vé trois autres faux frères, Tris­tan, Eliott et Brian, pour pour­suivre l’aven­ture. Il n’est pas in­utile de rap­pe­ler que “Awe­some Rumble !” avait été élue “chan­son­la­plus­coolde la­se­maine” dans l’émis­sion de ra­dio de Ste­ven Van Zandt, gui­ta­riste de l’E-Street Band de Spring­steen et ac­teur des “So­pra­no”, mais aus­si qu’An­drew Loog Old­ham, cer­veau et ma­na­ger ori­gi­nal des Rol­ling Stones, avait men­tion­né le groupe comme l’un de ses fa­vo­ris. Pas des gui­gno­los, ni des mar­gi­naux donc, mais plu­tôt des pro­fes­sion­nels bar­dés de bonnes ré­fé­rences au mo­ment du se­cond al­bum avec le goût de la classe tous risques. The Bel­mon­dos puise tou­jours ses in­fluences dans les an­nées 60, et de bonnes idées chi­pées aux Zom­bies et Ea­sy­beats, mais sait éga­le­ment évo­luer entre les ombres contem­po­raines d’Arc­tic Mon­keys et Strokes. Les mé­lo­dies bien trous­sées du qua­tuor s’im­miscent dans la tête pour ne plus la lâcher lors de vraies réus­sites (“Fi­re­wall”, “Who’s Hap­py On Earth”) qui ne pré­tendent pas avoir in­ven­té la

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.