Bet­ty Har­ris

Rock & Folk - - Rééditions - “THE LOST QUEEN OF NEW OR­LEANS SOUL”

Soul Jazz Oh la la ! Quelle bonne sur­prise : tous les en­re­gis­tre­ments de la déesse pour Al­len Tous­saint avec les Me­ters en groupe mai­son. Jus­qu’ici, une com­pi­la­tion por­tant le même titre était dis­po­nible sur le la­bel aus­tra­lien AIM et mé­lan­geait les titres pour Tous­saint et ceux en­re­gis­trés au­pa­ra­vant chez Ju­bi­lee, une autre chez West­side pro­po­sait à peu près la même chose, mais avec un mas­te­ring moins re­com­man­dable. La com­pi­la­tion de Soul Jazz ne cerne donc que les titres de la Nou­velle-Or­léans, un genre au­quel cette chan­teuse in­fer­nale est éter­nel­le­ment as­so­ciée même si, en réa­li­té, elle ve­nait de Flo­ride. Mais ce qu’elle a gra­vé entre 1964 et 1969 sous la hou­lette du grand Al­len est comme le Graal de la soul de Loui­siane. Le ré­per­toire est à tom­ber (“Mean Man”, avec le même riff que “Here Come The Girls”, “There’s A Break In The Road”, “Ride Your Po­ny”), la pro­duc­tion est d’une sa­le­té hal­lu­ci­nante (voir les lar­sens de “There’s A Break In The Road”) et en­fin, l’ac­com­pa­gne­ment est à tom­ber par terre : les Ne­ville Sounds, pas en­core re­bap­ti­sés Me­ters, font le bou­lot. Zi­ga­boo Mo­de­liste à la bat­te­rie, Leon No­cen­tel­li à la gui­tare, George Por­ter à la basse et Art Ne­ville aux cla­viers, quand ce n’est pas Tous­saint en per­sonne qui at­taque le pia­no. Tout est donc là, 17 titres à la di­men­sion my­tho­lo­gique, ca­chés der­rière une belle po­chette, un bon li­vret et un mas­te­ring sa­tis­fai­sant (at­ten­tion, tout ce­la sonne en­core très sa­le­ment). C’est dé­jà Noël.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.