Frank Ie­ro And The Pa­tience Sa­lem’s Pot

Rock & Folk - - News - “Pa­ra­chutes” “Pro­nounce This!”

FULLTIMEHOBBY Quand on a été dans un groupe qui a été le sym­bole d’un mou­ve­ment comme l’a été My Chemical Ro­mance, sur­tout quand ce­lui-ci a per­mis aux re­ven­deurs de co­lo­ra­tion ca­pil­laire noir cor­beau de sub­sis­ter, c’est dif­fi­cile, voire com­plè­te­ment im­pos­sible de s’en dé­faire. Mais comme le di­saient Zi­dane, Blanc et Dio­mède en 1998, im­pos­sible is­no­thing ! Et c’est bien ce que dé­montre Frank Ie­ro avec l’al­bum “Pa­ra­chutes”. Nous sommes en 2016 et cet al­bum est la preuve qu’on peut en­core sor­tir des pro­duits bruts, sans 50 pistes de gui­tares, sans ma­chines pour ar­ron­dir les angles, sans pro­duc­teurs spé­cia­listes du jo­li, juste une grosse dose de son et de fran­chise dans la tronche. Et fran­che­ment, ça fait RIDINGEASY Sans crier gare, la Suède est de­ve­nue l’autre pays du sto­ner et le prin­ci­pal pour­voyeur de ré­tro rock. Les groupes poussent par grappes en­tières et les plus ori­gi­naux com­mencent à faire leur che­min, comme par exemple Ghost, GOAT ou Blues Pills. Comme les deux pre­miers ci­tés, Sa­lem’s Pot mise sur l’ano­ny­mat et se pré­sente ain­si mas­qué ou gri­mé, à la fois sur scène et sur la po­chette de ce se­cond al­bum qui fait suite au jo­li­ment nom­mé “Lu­rar Ut Dig Pa Pra­rien” (au­quel “Pro­nounce This!” fait écho de fa­çon iro­nique). Mu­si­ca­le­ment, ce col­lec­tif mixte n’a ce­pen­dant pas grand-chose en com­mun avec ses com­pa­triotes, puis­qu’il oeuvre dans un style par­ti­cu­lier, sorte de Black Sabbath do­pé aux douze me­sures et ne lé­si­nant pas sur les pas­sages space rock, avec orgues et os­cil­la­teurs. Les riffs sont tan­tôt pe­sants, tan­tôt en­le­vés, les voix rap­pellent Oz­zy Os­bourne, on peut éga­le­ment pen­ser à Uncle Acid And The Dead­beats, en plus aven­tu­reux, im­pré­vi­sible. L’am­biance est donc sombre, pois­seuse, les textes évi­dem­ment go­thiques mais do­tés d’un cer­tain se­cond de­gré. L’af­faire dé­marre sur une sé­rie de trois mor­ceaux pas­sion­nants, entre sept et huit mi­nutes cha­cun : “Tran­ny Takes A Trip”, l’ex­cel­lente et très blues “Just For Kicks” et le

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.