Glenn Hu­ghes

Rock & Folk - - News - “Re­so­nate”

FRON­TIERS/HARMONIAMUNDI Glenn Hu­ghes, chan­teur/ bas­siste blanc à la voix tou­jours aus­si noire, ne mé­nage pas ses ef­forts pour ra­me­ner le fan éga­ré à bon port... Ce­lui, no­tam­ment, qui avait dé­cro­ché dans la fou­lée de “Hu­ghes/ Th­rall” (1982), ob­jet de bien cu­rieuses di­thy­rambes dans les bi­lans an­tho­lo­giques rock. Pre­mière rai­son d’élan en­amou­ré : une tri­plette d’al­bums de Black Coun­try Com­mu­nion, zep­pe­li­nienne en diable, dont on at­tend la suite en 2017 à la pre­mière dis­po­ni­bi­li­té du gui­ta­riste sta­kha­no­viste Joe Bo­na­mas­sa. Puis une pres­ta­tion im­pec­cable en po­wer trio au Hellfest 2016, do­pée par la re­prise de trois mor­ceaux du Deep Purple Mk III. En­fin : “Re­so­nate”, 13e opus so­lo in­tro­duit par le bien nom­mé “Hea­vy”, mar­te­lé par Chad Smith. Si l’on re­trouve l’agres­si­vi­té d’ “Addiction” (1996), écrit sur les cendres d’une co­caï­no­ma­nie mor­ti­fère, le ton n’est plus ex­clu­si­ve­ment me­tal. Hard FM ad nau­seam, “Stea­dy” a pour­tant la ful­gu­rance émo­tion­nelle de “Love Will Set You Free” (2011) du frère de son Da­vid Co­ver­dale. “How Long” per­met au jeune “Hen­drix­duHam­mond” (sic) La­chy Do­ley de vio­len­ter son C3 comme la fi­gure tu­té­laire Jon Lord... Glenn, à tra­vers ses verres fu­més, n’en­vi­sa­ge­rait-il plus la vie qu’en pour­pre­pro­fond ? Pe­tit dé­tail amu­sant :

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.