Pa­lace

Rock & Folk - - Disques Poprock - “So Long Fo­re­ver”

FICTION/CA­RO­LINE Les pre­miers désen­chan­te­ments de l’âge adulte peuvent sus­ci­ter les oeuvres les plus poi­gnantes dans la dis­co­gra­phie d’un ro­cker : un équi­libre entre fra­gi­li­té et ré­so­lu­tion, perte de l’in­no­cence et ré­af­fir­ma­tion d’un idéa­lisme, ab­sence de pos­ture et rage d’exis­ter. Les membres de Pa­lace ont le dé­but de la ving­taine et ex­sudent ce ro­man­tisme éper­du, tor­tueux, sou­vent très beau. Le groupe s’est for­mé à Londres en 2012 et a vite trous­sé des chan­sons qui ont af­fo­lé tous les di­rec­teurs ar­tis­tiques des la­bels de rock in­dé. Deux EP plus tard, voi­ci son pre­mier al­bum, qui pos­sède toutes les qua­li­tés de l’oeuvre de jeu­nesse évo­quées plus haut, ser­vies avec une ma­tu­ri­té mu­si­cale éton­nante. Les gui­tares pri­vi­lé­gient les lignes ser­pen­tines, très pures, la voix,

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.