The Sore Lo­sers Eric Clap­ton

Rock & Folk - - Disques classicrock - “Sky­dogs” “Live in San Die­go”

ULTRAELEKTRIK Les Choui­neurs (leur nom) sont un groupe belge. Avaient-ils pré­vu de sauver le rock ? Rien n’est moins sûr. Mais en cette fin d’an­née 2016, on peut je­ter une oreille sur ce mo­deste al­bum (dix titres) en­re­gis­tré en dix jours dans un stu­dio de Ber­lin. On pose le dia­mant sur le sillon de la pre­mière face et tout de suite, un cer­tain charme opère. “Blood Moon Shi­ning” n’est pas un opéra rock, ni rien. C’est juste un titre de vi­ru­lent hard blues sab­ba­thien sur le­quel quatre jeunes hommes s’ex­citent avec une vi­rile éner­gie. Deuxième titre aux al­lures de tube pour une ra­dio rock qui n’existe que dans notre cor­tex : “Got It Bad” ap­puie un riff vi­cieux et le chan­teur semble juste eu­pho­rique d’être là, avec ses potes, à dé­li­rer sur cette barre de plomb qu’ils pé­trissent et tri­turent RE­PRISE/WAR­NER Eric Clap­ton a en­core de la marge par rap­port à Gra­te­ful Dead mais, tout de même, voi­ci son... trei­zième al­bum live ! Ce­lui-ci pré­sente-t-il un in­té­rêt par rap­port aux douze pré­cé­dents ? Plu­sieurs, en fait. En 2007, le lord de la six-cordes sort de sa zone de confort. Nou­velle for­ma­tion, très amé­ri­caine, sa meilleure de­puis la fin des se­ven­ties : sec­tion ryth­mique d’élite (Willie Weeks et Steve Jor­dan), choeurs fé­mi­nins soul, ain­si que deux bret­teurs pour lui te­nir la dra­gée haute (le Texan gau­cher Doyle Bramhall II et De­rek Trucks à la slide). Le ré­per­toire s’en voit cham­bou­lé et fait la part belle à une pé­riode trop ra­re­ment re­vi­si­tée par Clap­ton alors qu’elle fut l’une de ses plus fé­condes, celle de De­rek And The Do­mi­nos. Joie de ré­en­tendre “Got To Get Bet­ter In A Lit­tle While” et ses so­los de wah-wah ju­teux ou “Any­day”, la slide de Trucks re­pre­nant les choses là où Duane All­man les avait lais­sées tren­te­sept ans plus tôt. “We’ve­just­been­gate cra­shed”, s’amuse Clap­ton lorsque sur­vient alors JJ Cale, avec le­quel il vient d’en­re­gis­trer “The Road To Es­con­di­do”. For­mi­dable “Any­way The Wind Blows” (les deux se cherchent à tâ­tons, les ré­pètes n’ont pas dû être nom­breuses et c’est très bien ain­si). Quatre autre mor­ceaux avec le gé­nie laid-back de l’Ok­la­ho­ma s’en­suivent,

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.